La Confrérie de la dague noire, tome 1 : l’amant ténébreux

J.R. Ward
Traduit de l’anglais par Elisabeth Luc
Editions Milady
Collection Bit Lit
559 pages
9 €
 

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable…

L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien… 

La Saga: 
– tome 1 : l’amant ténébreux
– tome 2 : l’amant éternel
– tome 3 : l’amant furieux
– tome 4 : l’amant révélé
– tome 5 : l’amant délivré
– tome  6 : l’amant consacré
– tome 7 : l’amant vengeur
– tome 8 : l’amant réincarné

Mon grand regret dans les livres du genre Bit-Lit que j’ai pu lire, c’est que les auteurs ont tendance à laisser l’Histoire avec un grand H de côté au profit de l’histoire d’amour et du sexe… Ce premier tome de la Confrérie de la Dague Noire fait un peu mieux par rapport à cela… Mais ce n’est pas encore tout à fait ça…

L’histoire et l’intrigue de ce premier tome sont intéressantes. Nos vampires luttent contre la Société des éradiqueurs, des êtres malveillants et pas tout à fait humains (mais je n’en dirais pas plus ^^). C‘est réellement appréciable que l’amour et le sexe ne soient pas la seule et unique chose dont on parle. Bon ça occupe une laaarge part du récit (normal, ça fait partie du genre…) mais on a tout de même une intrigue intéressante derrière….

L’univers est cohérent et la mythologie du vampire assez habituelle, à un détail près… Leur façon de se nourrir. Et non, pas besoin de sang humain ! Les vampires, pour survivre, doivent boire le sang de leurs camarades du sexe opposé ! Pas besoin de les exsanguer, juste quelques gorgées suffisent… Le sang humain peut être bu, mais ne représente pas vraiment d’intérêt. Et c’est là que j’ai tiqué : si le sang humain ne représente que si peu d’intérêt, pourquoi la Société des éradiqueurs utilisent des cadavres frais pour attirer les vampires civils !?

L’histoire d’amour entre Kolher et Beth est mignonne et les scènes d’amour sont un peu nombreuses mais ça ne m’a (étrangement) pas posé trop de problèmes…

Les personnages sont plaisants quoiqu’un peu cliché… Beth est belle et sexy. Tous les hommes lui courrent après mais aucun ne l’a jamais intéressée… Hallelujah ! Elle n’est pas vierge ! ….. Mais presque (oui c’était trop beau pour être vrai !) car elle a autant d’activité sexuelle qu’un eunuque dans un harem… Kolher, est un homme, un vrai ! Au début de l’histoire, j’adorais son caractère et sa façon d’agir. Mais, plus il devient amoureux, plus il devient un gros nounours, et tout de suite, il perd de son intérêt à mes yeux… Non mais qu’est ce que c’est que cette marotte de priver les hommes de leur paire de cou***es dès qu’ils sont amoureux ! C’est pénible… Le personnage de Butch est le flic bourru par excellence. Il est parfois un peu énervant mais il va entrer dans le monde des vampires de manières assez inattendue ! Personnage cliché à souhait, j’ai trouvé sa relation avec les vampires très drôles ! Les autres vampires de la Confrérie sont sympas… Pas très développés dans ces tomes mais qui le seront plus dans les suivants. En effet, j’ai découvert que chaque tome changeait de personnage principal…

Ce livre se lit très rapidement, l’écriture est fluide et sans prétention. Mais je l’ai trouvée parfois un peu trop familière… Il y a beaucoup trop de « putain », « merde » et surtout de « fils de pute », insulte que j’ai en horreur ! Sinon, j’ai trouvé les dialogues très bien menés et très vivants, ce qui amène un peu de peps au texte.

Dernière chose : la couverture ! Moi qui ai toujours un livre dans mon sac à main pour pouvoir lire un peu partout (bus, salle d’attente, etc), impossible de sortir celui-là ! Elle est un peu trop… comment dire… Explicite…

Mention Livre Agréable pour ce livre mais je pense sincèrement que si ça avait été le premier Bit-Lit que j’avais lu, je lui aurais au moins mis une mention Livre Génial. Il est bien mieux que les autres Bit-Lit que j’ai pu lire (surtout les tomes 1 de La Communauté du Sud et du Clan des Nocturnes) mais tous ces clichés sont vraiment de trop et ont un peu gâché ma lecture

LIVRE_AGREABLE

Publicités

Publié le 25/02/2013, dans 3/5_Livre Agréable, Bit-Lit, Milady, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 17 Commentaires.

  1. C’est vrai que les livres bit-lit qui parlent trop de sexe, j’aime pas vraiment…Alors si celui-ci ne parle pas que de ça je crois que je vais me laisser tenter ^^.

    • Y’a quand même un certains nombre de scène hot ! Mais c’est assez bien écrit et ça dure pas sur 10 pages d’affilées… Du coup, ça ne m’a pas dérangé ! Généralement, je suis assez critique avec ça mais là, c’était juste ce qu’il fallait =)
      En plus, on m’a dit que la suite était de mieux en mieux, et que l’histoire avec un grand H comme j’aime prend de plus en plus de place et qu’il est moins question d’amour… Donc mon hésitation à continuer cette saga s’est un peu envolée ! Elle passera avec certitude avant La Communauté du Sud et Le Clan des Nocturnes !

  2. Ah la confrérie, il faudrait vraiment que je me replonge dans la série, je crois que je me suis arrêtée au tome 6 !!! J’ai les deux suivants dans ma biblio et je n’ai jamais été déçue !!

  3. En bon livre Bit-Lit, je te conseille Anita Blake, tome 01: Plaisirs coupables de Laurell K.Hamilton. L’histoire est vraiment intéressante et à part 1/2 scènes de sexe vraiment anecdotiques, on reste vraiment dans l’histoire avec un grand H 🙂

    • Oh merci ma Bounty pour le conseil ! Je note le titre avec plaisir ! Je suis hyper difficile à contenter avec la Bit-Lit… limite chiante… mdr !!

  4. Je l’ai dans ma pal depuis mai 2015 et je ne me suis toujours pas lancer, il faudrais peut être que je me lance ☺️

  1. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 2 : l’amant éternel | Des Livres en Pagaille

  2. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 3 : l’amant furieux | Des Livres en Pagaille

  3. Pingback: La Confrérie de la Dague Noire, tome 4 : L’amant révélé | Des Livres en Pagaille

  4. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 5 : L’amant délivré | Des Livres en Pagaille

  5. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 6 : L’amant consacré | Des Livres en Pagaille

  6. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 7 : L’amant vengeur | Des Livres en Pagaille

  7. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 8 : L’amant réincarné | Des Livres en Pagaille

  8. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 9 : l’amant déchaîné | Des Livres en Pagaille

  9. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 10 : l’amant ressuscité  | Des Livres en Pagaille

  10. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 11 : l’amant désiré (Mini-Chronique) | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :