Enfant de la Paranoïa

Enfants de la Paranoïa de Trevor Shane

Enfants de la Paranoïa de Trevor Shane

de Trevor Shane
Traduit de l’anglais par Pascal Loubet
Editions Michel Lafon
363 pages
19,95 €

Règle un : on ne tue pas les innocents
Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans
Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues.

Joseph, vingt ans, est l’un de ces tueurs d’élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu’une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d’une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l’ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S’il veut sauver la femme qu’il aime, il doit abandonner la vie qu’il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ?
Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre.

Un livre qui a su me laisser bouche bée !!

On y découvre Joseph qui a un travail vraiment pas comme les autres : c’est un tueur dans une guerre que ceux qu’ils appellent les innocents ignorent l’existence ! Deux clans s’affrontent à coups de meurtres mais sous l’égide de règles bien établies. Joseph suit ces règles depuis l’âge de 18 ans, moment où il entre réellement dans cette guerre. C’est un soldat, il doit exécuter les ordres, sans se poser de question.

Mais (oui, forcément y’a un mais), le doute d’insinue peu à peu dans l’esprit de Joseph. Et sa rencontre avec Maria va tout chambouler dans sa vie et tout remettre en cause.

L’auteur a pris le parti de nous faire découvrir l’histoire de Joseph à travers un journal écrit par celui-ci à l’intention de Maria. Du coup, on se sent proche de ce héro, malgré que ce soit un tueur. Il se livre totalement : il dit TOUT ! Enfin, tout mais seulement quand il le décide ! Je ne compte pas le nombre de petites allusions à ce qu’il va se passer du genre « Je ne savais pas à ce moment que je ne reverrai plus machin », « Si j’avais su », etc. Petites phrases ô combien frustrantes mais qui savent si bien titiller notre curiosité !!!!!

J’ai beaucoup aimé le principe des deux clans qui s’affrontent mais sur lesquels on ne sait que ce que Joseph sait : c’est-à-dire, pas grand chose ! On ne sait pas qui sont les gentils ou les méchants, qui a commencé les hostilités, pourquoi ils se mettent sur la tronche : on ne sait pas grand chose, il y a beaucoup de mystère autours de ce conflit et c’est une vraie torture ! Mais c’est si bon !

Certaines scènes sont très dures, voire dérangeantes : l’auteur ne nous épargne pas grand chose… J’ai été totalement immergée dans l’histoire et c’est très dure de lâcher ce livre une seule seconde ! La fin m’a laissée sans voix, à la limite des larmes mais aussi totalement révoltée ! J’ai du enchaîner avec une lecture très superficielle car ce livre m’a un peu chamboulée !

Enfin bref, une histoire prenante que je conseille vivement !

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 03/04/2013, dans 4/5_Livre Génial, Michel Lafon, Science-Fiction, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Méchante!!!!!!!!!!!!!!!! Je veux le lire maintenant xD!!

  1. Pingback: Chroniques déménagées !! :) | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :