Delirium, tome 2 : Pandemonium

Lauren Oliver
Traduit de l’anglais par Alice Delarbre
Editions Hachette
Collection Black Moon
376 pages
16 €

Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient.

Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides – les résistants au système – réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable…

La Saga :
– tome 1 : Délirium
–  tome 2 : Pandémonium
–  tome 3 : Requiem

Attention : Si vous n’avez pas lu le premier tome, Risque de SPOIL dans cette chronique ! 

J’ai mis quelques temps avant de me lancer dans la lecture de la suite de Délirium ! Le premier tome n’était pas un coup de coeur mais j’avais quand même vraiment hâte de me lancer dans la lecture de la suite !

Dans ce second tome, on retrouve Lena, SEULE ! Oui, seule, pas d’Alex !!! Mais comment j’étais frustrééééééééeeee !!!!! Je m’y attendais, vu la fin du premier tome c’était carrément inévitable (oui bon, j’avoue, j’ai espéré un miracle pendant 5 seconde) mais bon… Lena a donc réussi a rejoindre la Nature. A demi-morte, elle est recueillie par un groupe d’Invalides.

Le récit est divisé en deux parties : des chapitres « Avant » qui décrivent la nouvelle vie de Lena dans la Nature, au sein de la petite communauté d’Invalide, et des chapitres « Maintenant » qui décrivent Lena dans son nouveau rôle de résistante ! Ce découpage est un peu déroutant au départ. J’ai parfois eu un peu de mal à me repérer. Une fois la surprise passée, c’est un fonctionnement assez original et plaisant. 

On découvre également de nouveaux personnages, tous très différents les uns des autres. J’ai beaucoup apprécié Raven, la cheffe de groupe d’Invalides. C’est une dure mais on sent qu’au fond c’est quelqu’un de bon et sensible mais qui a du se forger une carapace à cause de la dureté de la vie. On découvre également Julian, « remplaçant » d’Alex ! Alors que Julian et Lena sont kidnappés, ces derniers vont s’attacher l’un à l’autre. Lena essaie de faire son deuil mais n’arrive pas à oublier Alex. Sa rencontre avec Julian va la « guérir ». Julian est attachant, mais assez fade comparé à Alex !

Après un premier tome assez lent, ce seconde tome est beaucoup plus basé dans l’action ! L’intrigue est excellente et ce seconde tome annonce une fin très prometteuse !

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 04/05/2013, dans 4/5_Livre Génial, Black Moon, Dystopie, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Alex m’a tellement manqué dans ce tome…snif snif lol

  2. Ouh n’attend pas grand chose de la fin ! Profites bien de ta lecture, mais n’en attends rien, cela t’évitera d’être déçue.

  1. Pingback: Delirium, tome 3 : Requiem | Des Livres en Pagaille

  2. Pingback: Delirium, tome 1.5 : Hana | Des Livres en Pagaille

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :