Après la Rafle

Après la Rafle de Joseph Wiesmann

Après la Rafle de Joseph Wiesmann

de Joseph Weismann
Editions Michel Lafon
298 pages
17.95 €

Juillet 1942. Au camp de transit de Beaune-la-Rolande où il a été transféré avec toute sa famille après une sinistre étape au Vél’d’Hiv, Joseph Weismann a déjà perdu l’insouciance de ses onze ans. Quand arrive le jour de la déportation, les forces de l’ordre s’emparent brutalement des adultes, laissant des centaines d’enfants déchirés de douleur. Les soeurs de Joseph ont également été emmenées. A bout de larmes, le jeune garçon décide de s’enfuir avec un copain. Ils mettront cinq heures à traverser les barbelés qui cernent le camp…

Jusqu’à la Libération, ce gamin chétif va se cacher. Dénonciation ignoble, protection inattendue de deux gendarmes, maltraitance de certaines familles d' »accueil » et enfin un couple merveilleux qui va en faire un homme. Désormais, il a pour devise : « Le bonheur droit devant ». Il veut tout gommer, la souffrance a presque engendré le déni. Et ses cauchemars, la nuit, il n’en parle à personne.

Ce n’est qu’en se rendant à Auschwitz, où les siens ont disparu avec tant d’autres, qu’il accepte de regarder l’horreur en face. Et c’est Simone Veil, un jour, qui l’incite à témoigner. Pour que les jeunes générations sachent. Pour qu’elles veillent à ce que l’Histoire ne se renouvelle pas.

WOW !

C’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit lorsque j’ai refermé ce bouquin. J’avais vu le film La Rafle à sa sortie au cinéma. Je pleure rarement en regardant un film (bon peut-être une petit larmichette que j’essuie en scred pour pas me faire griller quans Bruce Willis se sacrifie dans Armaggeddon ou quand Paul Walker retrouve ses chiens dans Antartica, MAIS C’EST TOUT !!), mais là, j’ai pleuré toute les larmes de mon corps en me jurant de ne plus jamais regarder ce film tant j’étais bouleversée. Et vu que j’aime me faire du mal, lorsque j’ai vu ce livre sur ventes-privées, fatalement, je l’ai acheté !

Joseph Weismann a écrit ce livre en 2011. Il nous raconte son histoire, de son arrestation dans l’appartement familial de Montmartre jusqu’à aujourd’hui où il effectue un important travail pour que personne n’oublie ces atrocités et que jamais ça ne recommence.

Ce livre m’a ému tout autant que le film… Peut-être même plus ! Notre relation avec le jeune Joseph est tout autre puisque nous vivons les faits à travers lui. C’est un petit garçon d’à peine 11 ans lors de la Rafle du Vél D’Hiv. On ne peut être que bouleversé par ce qui lui arrive. Pourtant, il démontre une telle détermination et une telle envie de survivre que c’en est beau !

Pour notre génération, qui, il faut le dire, n’est pas à plaindre, ce livre est un vrai leçon de vie.

Bref, c’est un livre magnifique à lire absolument ! Oui, même si ce livre m’a filer le cafard ! ^^

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 24/05/2013, dans 4/5_Livre Génial, Autobiographie, Michel Lafon, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Ca s’appelle du masochisme de lire des livres dont on sait d’avance qu’ils vont nous faire pleurer >.<

  2. Ce livre a l’air vraiment génial mais je ne pense pas le lire, mon coeur ne supporterais pas….LOL!

  3. Oh merci pour cette découverte!!! je ne connais ni le roman ou le film, mais j’espère avoir la chance de le lire car j’adore les romans qui nous amènes à réfléchir en tant que personne et société!

  1. Pingback: Chroniques déménagées !! :) | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :