De Notre Sang

denotresangAdeline Debreuve-Theresette
Editions du Petit Caveau
Collection Sang d’Âme
118 pages
5.99 € la version numérique / 14.90 la version papier

Livre lu en format numérique

Transylvanie, fin du dix-neuvième siècle. Traqué sans relâche, Dracula, le Prince des Vampires, dépositaire du sang de l’immortalité, craint pour l’avenir de sa race. La seule solution, pour assurer une pérennité certaine aux siens, serait d’engendrer un héritier de son propre sang. Mais pour cela, il lui faut d’abord trouver une humaine capable de porter en son sein l’enfant d’un non-vivant…

En France, Marie Iscariel, dame de compagnie d’une riche héritière, fait le même étrange cauchemar depuis son enfance : un rêve effrayant où il n’est question que de peur et de mort.
Entraînée au cœur d’un monde inconnu, la jeune femme va découvrir que l’amour et le sang peuvent parfois s’unir pour créer une étrange destinée…

Merci aux éditions du Petit Caveau de m’avoir
fait confiance et de m’avoir permis
de découvrir ce livre ! 

D’un côté, nous avons Marie, demoiselle de compagnie pour une vieille femme au rang social élevé. Malgré les apparences, Marie est hantée par un terrible cauchemar qu’elle fait depuis qu’elle est enfant. De l’autre côté, nous faisons connaissance avec le célèbre Conte Dracula qui lui craint pour la survie de ses pairs et cherche le moyen d’assurer la pérennité de sa race.

Comment le destin de ces deux êtres va se retrouver lié ? C’est l’objet de ce livre.

Avant toute chose, attention ! Nous n’avons pas affaire à de la bit-lit ! Non, non, non ! Nous sommes au XIXe siècle, les gens roulent en calèche et la religion prend une grande place.

On retourne à une mythologie classique du vampire et que c’est booooon ! Dracula n’a pas de reflet, il a la peau diaphane (mais ne brille pas au soleil), il exsangue ses victimes et laisse 2 traces de crocs dans leur cou et s’il meurt, tous les vampires meurent dans d’atroces souffrances ! Dracula est cruel et prêt à tout pour arriver à ses fins ! Il n’hésite pas une seule seconde à tuer de sang froid ! Non pas de vampires qui boivent du sang synthétisé en canette ou qui chassent la biche !!! Un vampire, un VRAI qui fait peur !!

Comme on s’en doute en lisant le résumé, Marie est celle qui, selon la prophétie, peut sauver les vampires de l’anéantissement en portant l’enfant de Dracula. Mais non, Marie ne tombe pas follement amoureuse de Dracula et veux encore moins porter son enfants ! Elle et Dracula ont des rapports de force et on est bien loin de l’histoire d’amour facile ! Tout est compliqué et j’ADORE !!!! J’ai beaucoup aimé le caractère de Marie qui, malgré sa situation, ne se laisse pas impressionnée par le Comte. A aucun moment elle ne se laisse abattre : c’est une battante.

J’ai beaucoup aimé cette petite histoire qui se lit très vite et qui est très agréable. J’ai pris plaisir à découvrir une auteure française très talentueuse qui m’a totalement transporté dans le manoir du ténébreux Comte de Dracula. Elle a su me tenir en haleine du début à la fin, notamment grâce au rapport de force constant entre Marie et Dracula. Malgré l’apparante froideur du Comte, l’auteure a su l’humaniser au fil des pages, pour finalement réussir le pari de le rendre attachant ! Une histoire d’amour qui commence mal mais terriblement romantique ! 

Je tiens également à mettre en avant le fait que la totalité des droits d’auteur sont reversés à la SPA (Société Protectrice des Animaux). Donc achetez-le : en plus de passer un agréable moment de lecture, vous faites une bonne action ! ;-p

LIVRE_AGREABLE

 

Publicités

Publié le 05/06/2013, dans 3/5_Livre Agréable, Du Petit Caveau, Fantastique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Tu me donnes envie , je le note.

  2. Les petites maisons d’éditions sont pleines de surprises, j’ai envie de le lire 🙂 *ajoute à la wishlist* ^^

  3. Pincklychee

    Ah, enfin un vampire qui fait peur, et pas une espèce de sous-copie pâlichonne qui brille au soleil!

  4. Quand je l’ai lu il y a quelques années j’avais été mitigée, bon le vrai vampire j’ai l’habitude lol mais le revirement de situation entre Marie et Dracula m’a paru trop brutal, j’aurais préféré 100 à 200 pages supplémentaires pour que la transition soit plus naturelle.

    • Ah bah pas moi, donc c’est vrai que j’avais bien aimé ce Dracula 🙂 Je lis assez peu de littérature vampirique ^.^
      Ça fait 2 ans que je l’ai lu, je me rappelle plus, mais il ne me semble pas que ça m’avait choqué…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :