Confession d’un automate mangeur d’opium

Fabrice Colin & Mathieu Gaborit
Editions Bragelonne
351 pages
25 €

Paris, 1889. Un monde en transition, où les fiacres côtoient les tours vertigineuses des usines. Une ville brumeuse envahie par les aéroscaphes, d’étranges machines volantes qui quadrillent le ciel, et des nuées d’automates cuivrés… C’est dans cette univers révolutionné par l’éther, la substance verte aux propriétés miraculeuses, que la comédienne Margaret Saunders doit résoudre le mystère de la mort de sa meilleure amie, tombée d’un aérocar en plein vol. Sur la piste d’un créateur de robots déments, Margo, secondée par Théo, médecin dans un asile d’aliénés, va découvrir au péril de sa vie les dangers cachées de l’envoûtante vapeur.

Voici ma première expérience avec une lecture Steampunk ! Et je ne suis vraiment pas déçue ! Ce livre est vraiment génial et m’a totalement transportée dans cet univers unique !

Nous découvrons donc Margaret dont la meilleure amie vient de décéder. Incapable de croire au suicide de son amie ou aux hypothèses scabreuses de la presse, Margo décide d’enquêter elle-même et entraîne son frère Théo dans sa folle aventure. Dans le Paris de 1889 de Margo, l’éther a permis un certain nombre d’avancées technologiques comme les aéroscaphes ou les automates.

Les auteurs alternent les points de vue à chaque chapitre. Nous suivons la vision de Margo et Théo alternativement.

Margo est une jeune comédienne très talentueuse et reconnue alors que son frère est aliéniste et étudie les effets de l’éther sur ses patients. J’ai aimé l’antagonisme entre ces deux personnages. Margo est délicate et douce, tout dans la sensibilité, alors que son frère est un scientifique, très « carré ». Très différents l’un de l’autre, je les ai beaucoup apprécié. Leur relation est adorable et on ressent très bien le lien fort qui les unit.

Les personnages secondaires sont vraiment secondaires. On ne peut pas dire que leur présence soit utile ou fasse avancer le récit.

L’histoire est très originale et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Les auteurs nous embarquent de rebondissements en rebondissements et le dénouement final est juste extraordinaire ! 

La plume des auteurs est recherchée, tout en étant fluide et relativement facile d’accès.

Ce livre fait partie des fameux livres du Mois du Cuivre de chez Bragelonne et visuellement, il est tout simplement MAGNIFIQUE !

C’est une réussite en tous points et m’a totalement transporté dans son univers. L’association entre le monde du 19e siècle et la technologie des automates est une réelle réussite et j’ai hâte d’en découvrir un peu plus sur ce genre totalement hors du commum !

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 20/06/2013, dans 4/5_Livre Génial, Bragelonne, Steampunk, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 16 Commentaires.

  1. Werner Marc

    cela ne peut être que splendide;
    ce n’est pas possible autrement

  2. Wahoooo, tu me tentes grave, merci !!!!
    Bon dimanche, bises !

  3. Je n’ai pas été aussi emballée que toi, mais j’ai tout de même pris plaisir à le lire 🙂

  4. Je n’ai encore jamais lu de Steampunk (et je ne suis même pas très sûre comment définir ce genre! haha). En tout cas celui là a vraiment l’air sympa! Je note 🙂

  5. C’est le seul roman du mois du cuivre qui n’est pas rentré dans ma PAL, il me tentait moins que les autres. Faudrait peut-être que je change d’avis.

  6. Je n’ai jamais lu ce genre et je ne pense pas le faire 😦
    Sauras tu me faire changer d’avis? lol ^^
    Bisous copiinne

  7. Ce titre là, je le garde pour la rentrée ! Il me tente beaucoup pour le coup !! Merci pour la découverte 🙂

  8. J’ai « Les Chroniques des Crépusculaires / Les Royaumes Crépusculaires » (c’est une intégrale je crois ^^) du même auteur, il paraît que sa bibliographie est pas mal, il serait temps que je le lise 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :