Fées des Hauteurs

creatures-fatalesAlexandres Lévine
Editions Artalys
Collection Erotique
38 pages
0.49 € (le recueil est toujours disponible pour 3.99 €)

Cette nouvelle clôture à présent le recueil Créatures Fatales.

Dans une petite ville du sud des Vosges, un chômeur désespéré rencontre une jeune femme qui éclabousse immédiatement sa vie de mille couleurs. Il ne tarde pas à comprendre qu’elle est une fée vivant sur les hauteurs. En peu de temps, il apprend beaucoup sur ces êtres échappant au regard des hommes, notamment sur leurs coutumes sexuelles, car cette beauté est venue à lui dans un but précis… Mais quel est-il exactement ? Un homme peut-il réellement devenir l’amant d’une de ces créatures espiègles ? Peut-il lui accorder sa confiance ?

Cette nouvelle, extraite du recueil « Créatures fatales », revisite le mythe des fées d’une manière grivoire et joyeuse.

Merci une fois de plus aux Editions Artalys et à Serge Papillon
pour la confiance qu’ils m’accordent ! 

C’est un plaisir de retrouver la plume d’Alexandre Lévine dans cette petite nouvelle qui clôture dès à présent le recueil Créatures Fatales que j’ai déjà chroniqué (et que vous pouvez lire ou relire en cliquant sur le titre du recueil ^^)…

Dans cette nouvelle, nous découvrons Ludovis, chômeur un peu déprimé qui tue le temps dans un bar. C’est là qu’il rencontre Gladys, jeune femme belle et pétillante. Il ne tardera pas à comprendre que Gladys n’est pas une femme comme les autres ! Et oui ! Gladys est en réalité une fée et ce n’est pas un hasard si seul Ludovic peut la voir… Qu’attend-elle exactement de lui ? C’est ce que nous allons découvrir !

Histoire est originale et j’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur a utilisé le mythe des fées. Dans mon imaginaire, les fées sont des créatures insouciantes qui cueillent des fleurs toute la journées donc autant dire tout de suite que ces fées-là n’ont pas grand chose à voir avec ma vision des fées (et c’est une part de mon enfance qui vient de s’envoler à jamais ^^) !!

J’ai trouvé cette nouvelle un peu plus crue que les autres mais ça ne m’a pas dérangée plus que cela. A part une scène que j’ai trouvé un peu trop « crade » (mais je n’en dis pas plus, je veux pas vous spoil), j’ai bien aimé cet univers alliant montagnes, fées et sexualité !

J’ai par contre été un peu dérangée par la manière dont Ludovic découvre que Gladys est une fée. Ça a défié ma logique, c’est un peu incongru et j’ai été un peu déçue…

Quoiqu’il en soit, j’ai passé un agréable moment de lecture. Cette nouvelle se lit très rapidement et la fin m’a laissé sans voix !

LIVRE_AGREABLE

Publicités

Publié le 03/07/2013, dans 3/5_Livre Agréable, Artalys, Erotique, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

  1. Ah découvrir donc !!! Merci pour ton avis miss, bises !

  2. La tête dans les livres

    Le mélange des genres est original! Mais les nouvelles ce n’est pas trop mon truc, donc je vais passer pour cette fois 🙂

  3. Je me laisserai bien tenter ^^ 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :