Assassin’s Creed, tome 2 : Brotherhood

Oliver Bowden
Traduit de l’anglais par Claire Jouanneau
Editions Castelmore
434 pages
12,90 €

« Je vais me rendre au coeur d’un empire corrompu pour anéantir mes ennemis.
Rome n’a pas été construite en un jour et ne sera pas conquise par un seul assassin.
Je suis Ezio Auditore et voici ma confrérie. »

Rome, autrefois glorieuse, est désormais en ruine. La cité n’est plus que souffrance et décadence. Les citoyens vivent dans l’ombre de l’impitoyable famille Borgia. Un seul homme peut libérer le peuple de cette tyrannie : Ezio Auditore, le Maître Assassin.

Mais Ezio va transcender ses limites dans une telle quête. Car Cesare Borgia, un homme aussi dangereux et malfaisant que son père, le pape, n’aura de répit que lorsqu’il aura conquis l’Italie. Et en ces temps troublés, la conspiration et la traîtrise sont partout… y compris au sein des rangs de la Confrérie.

La Saga :
–  tome 1 : Renaissance
– tome 2 : Brotherhood
– tome  3 : La Croisade Secrète
– tome 4 : Révélations
– tome  5 : Forsaken

Et on retrouve Ezio pour une second tome relatant sa luttre contre les Borgia et les Templiers à travers l’Italie ! Ahhh… Ezio… Comme pour le premier tome, je n’ai pas joué personnellement au jeu vidéo. J’ai regardé mon frère joué, ou mon chéri, je me rappelle plus, et cet univers reste un univers que j’adore.

Dans ce tome, nous retrouvons Ezio dans une Rome en pleine décadence. Sous la coupe des Borgia, la ville n’est plus que ruines, maladies et violence. Aidé par la confrérie des Assassins, la guilde des voleurs et les meilleures catins de la ville, Ezio va alors se dresser contre les Borgia afin de libéré la ville (et accessoirement l’Italie) de la gangrène.

Je commence par un gros point fort : l’épilogue ! Ma lecture du premier tome remonte à un moment déjà et j’ai trouvé vraiment sympas d’avoir un chapitre refresh sur ce qui c’était passé à la fin du premier tome ! Je trouve ces petits chapitres d’introduction vraiment cool car ils permettent de revenir sur ce qui s’est passé tout en apportant les prémices de l’intrigue de ce nouveau tome.

J’ai également beaucoup aimé les descriptions des batailles et des scènes de combat. Celles-ci sont très bien décrite, avec beaucoup de détails, tout en étant tout de même très dynamiques.

J’aime toujours autant l’époque et j’adore les lieux. L’Italie de cette époque exerce une grande fascination sur moi. J’adore la confrérie des Assassins, j’aime ces conspirations.

L’histoire est pleine de rebondissements mais j’ai parfois eu l’impression que certains passages étaient du meublage. Comme pour le premier tome, j’ai eu l’impression d’une fin bâclée où tout va très vite. Alors que toutes les batailles sont très détaillées tout au long du récit, il y a une bataille à la fin où tout ce que l’on sait c’est qu’elle s’est passée très vite et que les Assassins ont gagné…  Comme si l’auteur en avait marre et voulait bouclé la fin de son livre vite fait… Je ne vois pas l’intérêt d’aller tant dans le détail pendant tout le récit et de survoler les événements de la fin.

C’était une lecture agréable mais il m’a manqué quelque chose. Il manque l’étincelle qui me fait vibrer complètement. Je lirai cependant la suite car j’adore cette univers !

LIVRE_AGREABLE

Publicités

Publié le 06/03/2014, dans 3/5_Livre Agréable, Castelmore, Gaming, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Faudrait que je me mette un jour à lire cette saga ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :