La Symphonie des Abysses, Livre 1 : La Partition d’Abrielle

Carina Rozenfeld
Editions Robert Laffont
Collection R
457 pages
17,90 €

Vous pensiez être au Paradis ? 
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise… Un mur infranchissable.

Il vous faudra vivre en Enfer : 
Article 1 : Tout contact physique, toute marque d’amour sont proscrits. 
Article 2 : Il est interdit de chanter, d’écouter ou de faire de la musique
Article 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.

Vous n’êtes personnes.
Vous apprendrez à obéir.

La Saga : 
– Livre 1 : La Partition d’Abrielle
– Livre 2 (prévu pour novembre 2014)

Lu dans le cadre d’une LC sur notre groupe de blogueurs préférés Serial Blogueurs, je dois avouer que je ressors relativement satisfaite de ma lecture même si c’est loin d’être le cas de tout le monde. Ce n’est pas du tout la meilleure dystopie que j’ai pu lire mais il y a de bonnes idées malgré quelques difficultés lors de ma lecture.

Je ne vais pas faire de résumé concernant ce roman car je ne veux pas trop vous dévoiler de choses. Tout ce qu’il y a à savoir, c’est que le roman est découpé en 2 parties. La première est dédiée à Abrielle une jeune fille rejetée car c’est une réminiscente dans une société ou la musique sous toutes ses formes est prohibée (entre autres choses…). Dans la seconde partie, nous avons Sa et Ca, qui vivent dans un autre village où de nombreuses choses sont interdites, notamment les contacts physiques. Nos personnages s’avèrent oppressés dans ces villages assez stricts où la vie est difficile, malgré le cadre idyllique. L’atoll où ils vivent est séparé du reste du monde par un gigantesque mur infranchissable.

Ce livre a de très bonnes idées ! Un cadre original qui fait rêver et des sociétés très oppressantes régies par des règles strictes et dans lesquelles la répression est très sévère. J’ai beaucoup aimé ces microsociétés mises en place par l’auteure. La communauté de Sa et Ca est probablement la plus originale et la plus surprenante des deux et je dois dire que j’ai pris beaucoup de plaisir à entrer dans leur univers même si ces villages sont finalement assez effroyables.

J’ai bien aimé nos personnages principaux : je les ai trouvés assez bien développés et je me suis sentie très concernée dans leur quête de liberté. J’ai trouvé qu’il y avait une différence assez flagrante entre les personnages secondaires de la première et de la deuxième partie. En effet, je les ai trouvés un peu plus consistants dans la première partie, avec des psychologies un peu plus fouillées. J’ai beaucoup aimé la mère d’Abrielle qui a une réelle prise de conscience en ce qui concerne sa fille et l’évolution de son comportement est vraiment chouette. D’autres personnages sont hyper sournois et d’autres sont carrément impossibles à cerner ! Je parle là de Braden, ex petit ami d’Abrielle. Dans la seconde partie, j’ai beaucoup aimé Sa et Ca qui sont vraiment adorables et très attachants mais les personnages secondaires sont un peu fades et j’aurai aimé en apprendre un chouilla plus sur leur communauté.

L’histoire en soit est intéressante et captivante mais je pense que j’aurai été bien plus scotchée si le roman avait été structuré différemment. Je qualifierais la structure de ce roman en « N ». Dans la première partie, on commence doucement (peut-être un peu trop d’ailleurs…) et l’intrigue prendre de l’amplitude, le suspens monte, on se demande ce qu’il va se passer (on monte la première barre du N) et là, quand on arrive au point culminant (tout en haut de la première barre du N à / ) *PLOUF*, c’est la chute (et on se retrouve de nouveau en bas à \ ) ! On laisse tombé Abrielle dans un moment ô combien intéressant pour découvrir Sa et Ca… Le processus recommence… L’intrigue se développe tranquillement, on découvre leur univers et l’intrigue monte en puissance ( / ) eeeeeet… c’est la fin (on a donc bien un N à /\/)  ! Je pense que j’aurai préféré alterner l’histoire d’Abrielle et de Ca et Sa, chapitre après chapitre et leurs intrigues respectives auraient monté en puissance en parallèle (//) et je pense que j’aurai plus apprécié ma lecture de cette façon.

Même si c’est une dystopie qui ne révolutionne pas le genre, je l’ai appréciée. Il y a de bonnes idées, peut-être mal exploitées par moment mais j’ai tout de même hâte de découvrir la suite !

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 04/06/2014, dans 4/5_Livre Génial, Collection R, Dystopie, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. Ça m’a l’air plutôt pas mal même si dans l’ensemble les gens ont l’air moins emballé que pour la première saga de l’auteure!

    • Il est sympa, mais ne t’attend pas à quelque chose de hors du commun non plus… 🙂 Beaucoup ont été déçu parce que justement, ils en attendaient trop…

  2. J’ai a peu près le même ressentit que toi sur ce livre. Il y a de bonnes idées mais parfois mal exploités. Par contre le coup des pronoms dans la deuxième partie c’est vraiment la fausse bonne idée! Ça rend la lecture trop pénible

    • ahah j’avoue que j’ai mis au moins 2-3 chapitres à comprendre le système des pronoms… xD
      L’idée en soit en sympa mais l’application dans le livre est difficile… on est un peu trop largué là-dedans ^^

  1. Pingback: La Symphonie des Abysses, Livre 2 | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :