Le Seigneur des Anneaux, tome 3 : Le Retour du Roi

J. R. R. Tolkien
Traduit de l’anglais par F. Ledoux
Editions Gallimard Jeunesse
Collection Folio Junior
652 pages

Le Royaume de Gondor s’arme contre Sauron, le seigneur des ténèbres, qui veut asservir tous les peuples libres, hommes et elfes, nains et hobbits. Mais la vaillance des soldats de Minas Tirith ne peut rien désormais contre la puissance maléfique de Mordor. Un fragile espoir, toutefois, demeure : le Porteur de l’Anneaux, jour après jour, s’approche de la montagne où brûle le feu du destin, seul capable de détruire l’Anneau Unique et de provoquer la chute de Sauron.

La Saga : 
– tome 1 : La Communauté de l’Anneau
– tome 2 : Les Deux Tours
– tomes 3 : Le Retour du Roi

Yeah une saga en plus de terminée !!! Et quelle saga ! 10 ans ! Il m’aura fallu plus de 10 ans pour lire et terminer ce bijou de fantasy ! Et j’en suis fière et heureuse !!! Etant donné que ce livre fait parti de mon rush du week-end de 3 jours déconnecté, ma chronique sera courte et concise.

Dans ce dernier tome, nous découvrons nos membres de la communauté de l’anneau plus proche de la fin que jamais ! L’histoire est palpitante et c’est pour moi le meilleur tome de la saga. Il clôt à merveille la série et le final, m’a beaucoup plu.

L’écriture m’a semblée plus abordable que pour les tomes précédents. Par contre, je ne saurais dire si cela vient du fait qu’elle est effectivement plus abordable ou si c’est simplement que je me suis faite au style de l’auteur.

Les personnages me plaisent énormément et je me suis beaucoup attaché à eux. C’est toujours un moment triste lorsque l’on se rend compte qu’on va quitter des personnages que l’on apprécie et avec lesquels on a vécu de grandes aventures.

Le livre est composé en 2 parties : le livre 5 et le livre 6. Le premier nous raconte les événements la bataille de Minas Tirith avec Aragorn, Legolas, Gimli, Merry et Pippin et le second nous fait découvrir l’ultime voyage de Frodon et Sam en Mordor. Je trouve ça plaisant d’avoir 2 histoires différentes. On s’ennuie moins !

Par contre, sérieusement… Sam et Frodon… Ils sont gays non ?

En conclusion, une superbe saga que je ne peux que vous encourager à découvrir si vous êtes fan de fantasy ! J’ai adoré la saga dans son ensemble même si, je le répète, je ne suis pas d’accord avec la mention dès 11 ans qui est mentionnée sur le livre… Je trouve cela vraiment jeune pour lire un pavé pareil et l’écriture n’est pas si facile d’accès.

LIVRE_GENIAL

À propos de laeti1304

Jeune maman active et trentenaire, j'ai toujours eu des sites ou des blogs à moi ! Grande Fan de Disney, je mets aujourd'hui à profit mon besoin de produire des articles au service de l'univers qui me passionne.

Publié le 27/06/2014, dans 4/5_Livre Génial, Fantasy, Folio Jeunesse, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. OUAIIIIS LE SDA C’EST DE LA BOMBE 😀
    (Ce commentaire était vachement construit).

  2. Comme toi j’ai trouvé que c’est surement le meilleur tome de la saga 🙂 J’avais peur qu’il y ait des longueurs lors des passages sur le voyage de Frodon mais pas du tout.
    C’est un incontournable de la fantasy de toute façon !

  3. « Par contre, sérieusement… Sam et Frodon… Ils sont gays non ? »
    *soupir*
    Honnêtement, on n’a pas de « preuve » (écrit en gras et en majuscule dans la tête de beaucoup de gens) que ce soit ou non le cas. Les gens vont juste continuer de cogiter sur plein de théories aussi fumeuses que juteuses à propos de ce livre au lieu d’aller simplement se documenter – parce qu’en fait si, en cherchant un peu, on en trouve, des « preuves », ou en tous cas des informations permettant de se dire que l’analyse littéraire d’un aussi grand (et vieil) auteur que Tolkien ne se fait pas qu’en regardant le texte superficiel comme on le peut avec une romance moderne (n’en déplaise à leurs lecteurs passionnés 😉 ). Je sais que mon paragraphe ici, ni les dizaines d’autres que je ne pourrais m’empêcher d’écrire encore, ne changeront rien à ce point.
    Sauf que.
    Contexte, contexte, contexte, les gens !
    (si tu me permets un petit craquage critique)
    Nous sommes dans l’Angleterre académique des années 30-50, dans un monde masculin, où les amitiés fortes, comparables en un certain sens aux liens que ces mêmes hommes ont pu avoir avec leurs épouses, sont communes. Peut-être plus que maintenant, c’est vrai. Les clubs comme les Inklings ou le TCBS (cf bio de Tolkien, mais j’ai aussi repéré la même chose en m’intéressant à d’autres auteurs de la même époque – et donc le Club Diogène, dans les Sherlock Holmes, vous imaginiez ça comment ? c’est tout pareil ! 🙂 ) étaient courants, les hommes y passaient du temps, le soir, le week-end, pendant que les femmes passaient aussi du temps entre elles (je crois que l’équivalent de ces clubs masculins intellectuels n’existaient pas vraiment par contre). On peut dire qu’ils voyaient plus leurs amis que leurs femmes, Tolkien en parle dans ses Lettres. J’aurais aussi des parallèles à faire avec l’image du chevalier servant, du protecteur des légendes médiévales qu’il me semble que Tolkien affectionnait également beaucoup.
    Alors voilà, on est à une période où faire son coming-out est peut-être une tendance d’un point de vue de voyeur (je ne pense pas que les gens concernés le voient du même œil), mais personnellement j’ai tout plein d’arguments contextuels me permettant de me dire que ce que le lecteur du XXIe siècle perpétuellement en quête d’excitation et de potins mondains particulièrement croustillants voit, l’auteur du XXe ne l’a peut-être même pas pensé. Ou peut-être qu’il se fiche de nous et de ses contemporains, au contraire.
    En tous cas même si je vois bien où est l’ambiguïté, et c’est possible qu’elle existe bel et bien, et ai été voulue par l’auteur, je ne pense pas que ce soit forcément pertinent d’affirmer que ces deux personnages ont *forcément* des tendances homosexuelles, surtout quand la théorie se base sur quelques lignes dans un pavé de 1500 p. La sensualité peut être utilisée de bien des manière dans un texte, et à bien des fins. D’ailleurs pourquoi est-ce que personne ne base de théories sur Gollum, alors que lui aussi a droit à plusieurs lignes qui le rapprochent de Frodo ? 😉 (si, si, revérifiez dans le texte !)
    Je connais quelques personnes qui l’ont lu à 11 ans mais je suis d’accord, c’est un peu jeune, le lire à cet âge nécessite souvent une relecture au moins pour suivre plus de choses du livre ! 🙂 Et il y en a un paquet, autant dans le fond que dans la forme.
    Néanmoins je comprends toujours que des gens n’arrivent pas au bout, les descriptions bien que prenantes peuvent l’être un peu trop, et c’est un roman qui a tendance à avoir de la résistance quand on essaie de le lire ! :p Un final magnifique quand on arrive jusque là, néanmoins.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :