Secret Service : Maison de Ayakashi, volume 1

Scénario et dessins de Cocoa Fujiwara
Traduit et adapté en français par Xavière Daumarie
Editions Kurokawa
192 pages
6,70 €

Ririchiyo Shirakiin a un gros défaut : elle ne peut pas ouvrir la bouche sans dire des choses désagréables aux gens. Sous ses airs revêches, la jeune lycéenne a pourtant un cœur en or, mais après des années passées à n’exister qu’à travers son statut d’héritière d’une riche famille, elle s’est construit une carapace qui l’étouffe. Bien décidée à changer de vie, Ririchiyo vient d’emménager dans la « Maison de Ayakashi », une résidence réservée aux descendants de créatures surnaturelles et d’humains. Avec ses étranges voisins, la jeune fille n’est pas au bout de ses surprises… surtout lorsqu’elle découvre que son mystérieux garde du corps a le pouvoir de se transformer en renard démoniaque !

Il y a 11 volumes en tout dont 10 sont sortis en français.
volume 1 – volume 2 – volume 3 – volume 4 – volume 5 – volume 6 – volume 7 – volume 8 – volume 9 – volume 10 – volume 11 (sortie vf prévue pour août 2014)

MANGA_aiméMANGA_Intrigue

Ririchiyo est une peste. Elle ne peut pas s’empêcher d’être sur la défensive et du coup, elle passe son temps à être désagréable avec les gens. Afin de changer, elle décide de quitter le cocon familial. Mais cause de cette famille, elle ne peut cependant pas prendre un appartement comme n’importe qui. Elle emménage donc dans la maison Ayakashi et se retrouve avec un secret service, un genre de garde du corps… Miketsukami est prêt à tout pour servir Ririchiyo : il est complètement à ses pieds. Mais la maison de Ayakashi n’est pas faite pour le commun des mortels… Ses habitants s’avèrent pour le moins surprenants…

Bon je vous avoue franchement que ce n’était pas gagné d’entrée… Lorsque j’ai commencé ma lecture, j’ai été complètement atterrée par le comportement de Miketsukami ! Du coup, j’avais du mal à crocher avec l’histoire ! Heureusement, j’ai été happée dans l’intrigue lorsque l’on découvre la vraie nature des habitants de la maison de Ayakashi et des membres du secret service ! J’ai aimé en découvrir plus sur les différents êtres qui peuplent la mythologie japonaise. Ces fameux yôkais ! Je me suis sentie un peu perdu au départ mais fort heureusement, il y a un petit lexique à la fin du livre. Il ne se passe pas grand chose dans ce premier volume qui pose beaucoup de bases mais j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir tous ces personnages et cet univers.

MANGA_PERSONNAGES

J’ai été un tout petit peu déçue par les personnages principaux parce que je m’attendais à autre chose.

Lorsque l’on découvre Ririghiyo, on apprend que c’est quelqu’un de très sur la défensive et de très caustique. Or, en réalité, elle n’est pas si cassante que cela et elle a pour moi perdu un peu de son attrait. En ce qui concerne Miketsukami, au départ, j’ai eu quelques soucis avec son comportement de petite carpette… J’avais envie de le secouer et de lui hurler « MAIS REAGIS BORDEL !! »… Mais une fois que l’on découvre sa véritable nature, on comprend un peu mieux le personnage… Il a même fini par me faire sourire ! Ils restent tous deux des personnages sympas à découvrir…

Les autres habitants de la maison de Ayakashi sont intéressant et j’ai hâte d’en découvrir plus en ce qui les concerne.

MANGA_Graphisme

Des graphismes très chouettes et qui reflètent très bien la dimension humoristique que le mangaka a voulu insérer dans son manga ! J’adopte !! 😀

Publicités

Publié le 30/07/2014, dans Kurokawa, Mangas, Shojo, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :