L’Elite, tome 1 : Résilience

Joelle Charbonneau
Traduit de l’anglais par Amélie Hesnard
Editions Milan
Collection Macadam
320 pages
13,50 €

La Terre ne ressemble plus à la planète sur laquelle nous vivons. Les Sept Guerres en ont détruit la quasi-totalité et les hommes essaient de la reconstruire. C’est dans cet environnement que vie Cia et sa famille. A 16 ans, la majorité des adolescents doit trouver un travail. Les autres, l’Elite, sont choisis pour le Testing. L’épreuve suprême. Un test ultime qui promet l’entrée à l’université pour les gagnants. Ou plutôt pour les survivants… Cia a été choisie. Et elle va rapidement comprendre qu’elle ne peut faire confiance à personne.
Ce roman s’inscrit dans la thématique du refus à la soumission à des lois brutales. Il séduira très certainement les lecteurs qui ont apprécié Hunger Games. Il se distingue cependant de cette trilogie par son univers et les interrogations qu’il propose sur l’avenir de notre planète et de notre société.

La Saga :
– tome 1 : Résilience
– tome 2 : Sous Surveillance
– tome 3 (à venir)

Un grand merci à Macadam de m’avoir permis de découvrir ce livre !

Enfin, j’ai pu découvrir ce premier tome de la saga dystopique l’Elite ! Et quelle dystopie !!!

Malencia vit dans la région des Cinq Lacs, qui n’a de lacs que dans son nom. Après plusieurs conflits, la Terre est dans un sale état. Les hommes vivent dans de petites communautés de plus ou moins grandes importantes, toutes sous l’autorité de la ville de Tosu. L’Humanité tente de se reconstruire et les meilleurs éléments sont réunis pour plusieurs épreuves. Les moins bons échouent et les meilleurs accèdent à l’université et font ensuite parties de l’élite qui améliorera le sort des hommes et des femmes restants. Après plusieurs années sans qu’aucun jeune ne soit sélectionné dans la ville de Malencia. Jusqu’à ce qu’elle et 3 autres jeunes soient sélectionnés et partent pour Tosu afin de participer aux épreuves… Mais ces épreuves vont s’avérer plus difficile que tout ce dont ils auraient pu s’imaginer !

L’Elite est une des dystopies qui m’a le plus remué depuis Hunger Games (et peut-être le Joyau qui m’a pas mal chafouiné…) ! Tout d’abord, je dois dire que j’ai adoré l’arrière-plan du roman. J’ai adoré qu’on nous donne énormément d’éléments historique qui nous permettent de savoir comment l’Humanité en est arrivée là ! C’est souvent quelque chose qui me manque dans toutes les dystopies que j’ai lu (même si cela n’influe absolument pas mon avis sur le livre) et je suis contente que, pour une fois, ma curiosité soit un petit peu rassasiée.

Les personnages sont également un gros point fort du roman. Ils sont dans une situation pour le moins tendue et extrêmement stressante et j’ai adoré découvrir leurs réactions face à leur environnement et aux événements. Malencia est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée et j’ai adoré découvrir cet univers à travers ses yeux.

L’Elite est une saga choc et la fin nous laisse avec un des pires cliffhangers que j’ai jamais lu ! J’ai beaucoup aimé la manière dont se déroule le roman : on découvre d’abord Malencia dans son univers, sa famille, son chez elle. Ensuite, Malencia part pour Tosu et les épreuves qu’elle et les autres jeunes subissent sont de plus en plus dure, voir de plus en plus malsaines ! Et cette fin ! Une véritable torture ! Cette lecture m’a souvent mis les nerfs à vifs, elle m’a choqué et l’auteure n’hésite pas à nous donner des détails qui m’ont parfois carrément remuée !

En bref, j’ai adoré ! J’ai trouvé dans cette dystopie tous les éléments que j’avais aimé dans Hunger Games mais tout en ayant sous les yeux une dystopie originale et très distrayante ! Vivement la suite !

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 04/02/2015, dans 4/5_Livre Génial, Dystopie, Macadam, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 6 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :