Risque Zéro

risquezérode Pete Hautman
Traduit de l’anglais par Marie Cambolieu
Editions Milan
Collection Macadam
295 pages
13,50 €

Imaginez un monde où tout risque est banni. Un monde où le danger n’existe plus. Fini le sport : trop dangereux ! Aimer ? Trop éprouvant ! Ce monde risque zéro, c’est celui des Etats-Sécurisés d’Amérique. Nous sommes en 2074, Bo Marsten a 16 ans et vit sous cette dictature du bien-être. Les carcans, les interdits ? Il n’en peut plus. Enfermé dans un camps de travaux forcés, il décide de résister. Pour être livre. Pour prendre le risque de vivre tout simplement…

Un immense merci à la collection Macadam de m’avoir
permis de découvrir ce superbe roman 🙂 

Une très bonne découverte que voilà !

Bo Marsten vit dans un monde complètement aseptisé où tout danger est écarté. Les sports les plus violents sont interdits, comme le football américain, et d’autres sont encore autorisés, mais dans quelles conditions… La  moindre violence est également interdite et punie sévèrement. Le père de Bo, Al, a été envoyé dans une usine de crevette pour s’être énervé au volant. Sam, le frère de Bo, purge également une peine dans un de ses établissements où les prisonniers purgent leur peine en travaillant dans des usines dans des conditions horribles. La moitié de sa famille purgeant ces peines, Bo est persuadé d’avoir cette violence en lui. Il étouffe complètement dans cette société où tout est surprotégé et qui l’empêche de vivre. Et il finit par péter les plombs !

Premier très bon point de l’histoire, on a énormément d’informations sur le contexte général du roman. Si vous suivez mon blog régulièrement, vous commencez donc à savoir que c’est quelque chose qui me tient particulièrement à coeur ! Dans ce roman, je suis servie puisque de nombreux passages au début du roman nous racontent subtilement comment on en est arrivé là, pourquoi, qu’est-ce qui a changé, etc.

J’ai particulièrement aimé avoir le point de vue du grand-père de Bo car il fait le lien avec ce passé qui, visiblement, était mieux. C’est un personnage haut en couleur qui a un oeil très critique sur ce qu’est devenu la société dans laquelle il vit.

Bo est un personnage très attachant. Je comprenais tellement qu’il étouffe dans cette société où tout est autant contrôlé. L’histoire prend un nouveau tournant du moment que Bo craque. Après son craquage, Bo se retrouve propulsé dans un univers terriblement violent et il y fait face admirablement !

Je ne souhaite pas trop en dire trop pour ne pas spoiler, mais il faut savoir qu’avec ce roman, nous allons de surprises en surprises ! On ne sait pas où on va et j’ai beaucoup aimé me laissé porter par l’histoire… Il y a des revirements de situation auxquels on ne s’attend pas du tout régulièrement et c’est, pour moi, le gros point fort de ce roman. Jusqu’au bout, l’auteur sait nous étonner et ça fait un bien fou de lire un roman comme ça !

En bref, une superbe découverte, une fois de plus grâce à Macadam ! 🙂 Je vous conseille vivement ce roman pour son univers habilement mis en place par son auteur et des personnages extrêmement bien construits !

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 13/05/2015, dans 4/5_Livre Génial, Dystopie, Macadam, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :