Ce mois-ci c’est… YOUNG-ADULT : semaine 1

cemoisci

Soyez les bienvenus sur cette première session du « Ce mois-ci c’est… » !

Le but de ce RDV : mettre à l’honneur un roman, une saga, un auteur, un genre, une maison d’édition ou que sais-je sur le blog, et ce, pendant un mois, à raison d’un article par semaine qui sera publié le dimanche.

Pour ce premier thème, j’ai choisi de vous parler de Young-Adult ! Il y a quelques mois, je vous ai parlé de mon travail autonome qui avait pour thème « La littérature pour jeunes adultes : un genre entre deux mondes » et j’ai donc voulu vous partager le fruit de mon travail .

Voici donc ce que je vous prépare pour ce premier mois à thème :
Semaine 1 : Définition et Historique
Semaine 2 : Interview de Cindy van Wilder faite dans le cadre de mon travail
Semaine 3 : Mes incontournables du genre

Définition et Historique

1. Définition

Littérature « young adult », « cross age », « 15-25 », « passerelle », romans pour ados, autant de termes pour désigner la même chose : la littérature pour jeunes adultes. Le terme passerelle pour définir ce nouveau genre est le plus édifiant. C’est une littérature qui fait le pont entre la littérature jeunesse et la littérature pour adultes.

2. Un bref historique

Le terme adolescence vient du latin adulescere, qui signifie celui qui est en train de grandir. C’est une passerelle entre l’enfance et l’âge adulte. Historiquement, le terme adolescent est assez récent. On considère son entrée dans la langue française aux alentours du XIIIe siècle. C’est une notion si incertaine que certains chercheurs n’hésitent pas à considérer l’adolescence comme une invention de notre société. Depuis quelques années, le terme préadolescence apparaît même.

Au niveau littéraire, la première œuvre considérée comme éditée spécifiquement pour les jeunes date de 1942. Il s’agit de Seventeen Summer de Maureen Daly, un roman pour jeunes filles qui parle du premier amour d’Angie, âgée de 17 ans.

Bien que le terme soit utilisé depuis peu de temps dans les pays francophones, le terme « young adult » est utilisé depuis les années soixante Outre-Atlantique. Il a été inventé par la « Young Adult Library Services Association » pour désigner les romans destinés à un public entre 12 et 18 ans. À cette époque, les romans sont matures et le récit prend place dans un univers très réaliste. Nous pouvons notamment citer le célèbre Outsiders de Susan Heloise Hinton qui traite de la guerre de bandes d’adolescents à Tucsa, en Oklahoma.

Dans les années 70 et 80, la littérature pour jeunes adultes va connaître son premier âge d’or avec de nombreux ouvrages qui traitent de la vie scolaire des adolescents et des difficultés qu’ils rencontrent. Le sentiment d’incompréhension est un thème très présent.

C’est dans cette même période que naît la première génération de livres pour adolescents en France. A cette époque, les études durent plus longtemps et 90% des jeunes continuent leur scolarité dans le secondaire. Le moment d’entrer dans le monde des adultes est considérablement retardé ainsi que l’entrée dans le monde du travail. L’industrie du livre va également se développer grâce à de nombreux progrès techniques et, pour la première fois, les adolescents deviennent une cible commerciale.

Ce sont les années 2000 qui marquent un tournant dans le monde de la littérature avec la sortie des premiers tomes de la saga Harry Potter. Estampillée jeunesse, la saga de J.K. Rowling brise les barrières générationnelles. En effet, une génération entière grandit alors avec Harry et ses amis. Dans le premier tome, Harry est âgé de 11 ans et chaque année va présenter une nouvelle année à Poudlard : Harry grandit et murit en même temps que ses lecteurs pendant sept tomes. Alors que l’on découvre un enfant dans le premier tome, le septième et ultime tome montre un jeune homme âgé de 18 ans. Devant un tel engouement, même les parents dévorent les aventures du jeune sorcier.

Une autre saga, Twilight de Stephenie Meyer, va connaître un phénomène similaire, bien que de moindre importance et va ouvrir la voie à la littérature pour jeunes adultes.

D’un point de vue sociologique, l’entrée dans l’adolescence semble se faire de plus en plus tôt et sa sortie est de plus en plus floue. L’enjeu pour les maisons d’édition est de taille ! Comment cerner un lecteur adolescent lorsque ces frontières sont aussi floues ?

Les années 2000 ont également vu naître les grandes collections spécialisées dans la littérature pour jeunes adultes en France. Macadam, la collection des éditions Milan est créée en 2004. Puis vient la collection Blackmoon des éditions Hachette en 2005 ou encore les éditions Castelmore, label des éditions Bragelonne en 2010. Plus récente, la Collection R des éditions Robert Laffont a été créée en 2012 et remporte un très grand succès avec des titres aussi bien anglophones que francophones.

macadam

Plus récemment, de nouveaux romans pour jeunes adultes remportent un tel succès qu’ils sont même adaptés au cinéma. Les sagas dystopiques Hunger Games et Divergent, le roman poignant Nos étoiles contraires, l’histoire fantastique de Rouge Rubis ou encore Le Labyrinthe, autant de romans pour jeunes adultes portés sur grand écran et qui plaisent à toute la famille.

3 Un genre aux multiples facettes

A l’instar de la littérature jeunesse et de la littérature pour adultes, la littérature pour jeunes adultes s’est développée sous toutes les formes de récit. Même si le point commun entre toutes ces œuvres est d’avoir comme personnage principal un/e adolescent/e âgée/e entre 12 et 20 ans, nous pouvons distinguer deux courants dominants.

3.1 Les romans réalistes

Les romans réalistes prennent vie dans un univers qui se rapproche de celui des lecteurs. Les personnages sont essentiellement des modèles auxquels les lecteurs peuvent s’identifier. Ces personnages ont pour but de démontrer aux adolescents que d’autres ont connu des joies et des peines proches des leurs et qu’il est toujours possible de trouver une issue à leurs problèmes.

Ces œuvres évoquent souvent les changements qui sont associés à l’adolescence, qu’ils soient physiques ou psychiques. Le thème du premier amour est un thème récurrent mais les auteurs n’hésitent pas à aborder des thèmes plus durs comme la maladie avec Nos étoiles contraires, la grossesse précoce dans Boy’s don’t cry, l’homosexualité et la recherche de soi dans A Kiss in the Dark et même le harcèlement scolaire et le suicide dans Revanche.

nos-etoiles-contraires

akissinthedarkrevanchecruellesleprofmoietlesautres

3.2 Les romans de l’imaginaire

Les romans de l’imaginaire se démarquent des romans réalistes par les éléments surnaturels que l’on y retrouve. Ce courant regroupe la fantasy, le fantastique et la science-fiction, genre dont font parties les dystopies qui rencontrent un énorme succès ces dernières années.

Tout comme dans les romans réalistes, les questions liées aux changements à l’adolescence concernent également les personnages des romans de l’imaginaire mais ces changements sont plus radicaux que ceux rencontrés dans la vraie vie. En effet, les personnages font face à un univers instable et qui, généralement, s’écroule complètement. Car en plus de faire face aux changements dans leur corps et dans leur tête, les personnages doivent en plus de cela sauver leur village, leur pays, voire le monde entier !

Keleana_t3salmacis_t2lasélection_t4phobos_t1lépreuve_t1moon_t1

À propos de laeti1304

Jeune maman active et trentenaire, j'ai toujours eu des sites ou des blogs à moi ! Grande Fan de Disney, je mets aujourd'hui à profit mon besoin de produire des articles au service de l'univers qui me passionne.

Publié le 04/10/2015, dans Bla Bla de Blogueuse, Ce Mois-ci c'est..., et tagué , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :