Treize Jours avant Minuit

treizejoursavantminuitde Patrick Carman
Traduit de l’anglais par Danièle Laruelle
Editions Bayard
302 pages

Tu es indestructible. Ces trois mots, murmurés par son père adoptif juste avant de mourir, ont bouleversé la vie de Jacob, à tout jamais. Il possède à présent un don considérable. Effrayant. De retour au lycée, il retrouve son meilleur ami, Milo, et rencontre une nouvelle élève, Ophelia. Elle est belle à tomber et incroyablement casse-cou. Elle lui demande de signer son plâtre rose. Troublé, Jacob écrit la phrase fatidique, sans en connaître les conséquences. Peur après, Ophelia fait une terrible chute en skateboard, qui aurait dû la défigurer. Pourtant, elle s’en sort sans une égratignure. Dès lors, Jacob comprend : il peut transmettre le don… 

Pour lecteurs avertis.

Très bonne découverte ! Treize Jours avant Minuit est un roman original et très plaisant à lire avec lequel j’ai passé un excellent moment.

Je ne sais pas trop comment résumé ce livre donc, pour une fois, vous devrez vous contenter du résumé de la 4e de couverture et soyez rassurés, il suffit largement !

L’intrigue est vraiment sympathique. La structure du roman est en compte à rebours ce qui apporte un côté très addictif à la lecture… Même si on sait que plus on s’approche de la fin du livre, plus on s’approche du point final du roman et de son apogée, d’avoir à chaque fois cette page noire avec écrit X JOURS AVANT MINUIT donne une petite touche angoissante au roman. Mais que va-t-il se passer ce jour-là à minuit ??? Le suspense est insoutenable. Tellement insoutenable que j’ai dévoré ce roman en 2 soirées…

J’ai également beaucoup aimé ce roman pour son originalité. Le don de Jacob est super bien exploité et on découvre au fil du roman qu’il est bien plus complexe qu’il n’y parait tout en restant assez cohérant.

Je me suis également beaucoup attachée aux personnages. Jacob, Milo et Ophelia forment un trio qui fonctionne extrêmement bien. J’ai aimé que tout ne soit pas tout beau tout rose entre eux. La manière dont Ophelia perd pied à cause du don de Jacob est vraiment bien utilisée tout du long, si bien que j’en suis venue par moment à la détester !

Jacob est de loin le personnage que j’ai préféré. Il est loin de considérer le don que lui a légué son père adoptif à sa mort comme une bénédiction. Au contraire… Il reste très terre à terre et ne se prend pas pour un super héros. Ça change de ce que l’on a l’habitude de lire et j’ai trouvé cela rafraîchissant.

Pour un livre qui traîne dans ma PAL depuis une éternité parce que je rechignais à l’ouvrir, je dois dire que je suis vraiment contente de cette découverte. Une intrigue originale, des personnages intéressants et attachants, il ne m’en faut pas plus !

LIVRE_GENIAL

Compte pour les challenges :

Publicités

Publié le 11/02/2016, dans 4/5_Livre Génial, Bayard Jeunesse, Fantastique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Je ne connaissais pas du tout mais j’aime beaucoup le résumé 🙂 Ta chronique m’intrigue!

    • Grosse découverte pour moi aussi, je l’avais vraiment choisi au hasard dans ma commande France Loisirs et j’ai vraiment été agréablement surprise ! 🙂

  2. Tu en donne envie ! Je le note 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :