Confusion

confusionde Cat Clarke
Traduit de l’anglais par
Editions
Collection R
418 pages
17,90 €

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce sans fenêtres, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là ? Et quel est ce beau jeune homme qui la retient prisonnière ? Elle n’en a aucune idée. Mais à mesure qu’elle couche sur papier les méandres de sa vie, Grace est frappée de plein fouet par les vagues de souvenirs enfouis au plus profond d’elle-même. Il y a cet amour sans espoir qu’elle voue à Nat, et la lente dégradation de sa relation avec sa meilleure amie Sal. Mais Grace le sent, quelque chose manque encore. Quelque chose qu’elle cache.

Décidément, Cat Clarke a le chic pour me donner le cafard ! J’ai passé un bon moment avec ce titre mais elle m’a un peu miné le moral.

Grace est grande ado presqu’adulte qui a beaucoup souffert. Kidnappée par l’étrange Ethan, ce dernier la pousse à écrire pour comprendre comment elle en est arrivée là. Son père est décédé, sa mère la laisse souvent seule pour dilapidé son héritage en faisant du shopping à Londres, Grace boit, Grace couche, Grace se mutile et son amitié avec Sal est mise à mal… Jusqu’au jour où son chemin croise celui de Nat et elle se met à croire en l’amour. Mais Nat cache quelque chose…

Les héroïnes de Cat Clarke sont souvent des écorchées au destin tragique, Grace ne fait clairement pas exception à la règle. Dès le départ, on sait qu’il va arriver quelque chose à Grace et le reste du roman nous explique comment cette chose est arrivée… Je ne peux pas dire que je me suis attachée à Grace car certains aspects de sa personnalité m’ont un peu trop fait pensé à ma propre adolescence (mais je ne vous dirai pas lesquels, 😉 ). Elle m’a touchée et émue. Elle a une certaine candeur et je me suis surprise à plusieurs reprises à avoir envie de lui tirer des claques en lui hurlant « maiiiiiis ouuuuuvre les yeeeeeeux !!! »

Enfin bref… J’ai bien aimé la manière dont est racontée l’histoire puisqu’on la découvre par le biais des écrits de Grace. Ce style journal intime est très sympa et nous permet d’alterner dans un même chapitre les moments où Grace raconte son internement et les événements qui l’ont mené à là.

Une fois de plus, Cat Clarke aborde un sujet difficile chez les ados : l’auto-mutilation. Et elle l’aborde avec beaucoup de justesse…

Je n’ai pas adhéré plus que cela à l’intrigue… Si je ne dis pas de bêtise, c’est le 4e roman de Cat Clarke que je lis et finalement, on sait qu’il n’y aura pas de happy end alors ça gâche un peu le truc…

Je suis un peu mitigée avec cette lecture… J’ai passé un bon moment et le tout est assez addictif, les personnages sont sympas… Mais autant mes lectures précédentes de l’auteur m’ont subjuguées, autant là, au bout de 4 romans, mon engouement s’essouffle…

LIVRE_AGREABLE

Compte pour les challenges :

 

Publicités

Publié le 25/04/2016, dans 3/5_Livre Agréable, Collection R, Drame, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. 12 Commentaires.

  1. Je suis contente qu’il t’ai plu, je vais le commencer d’ici une semaine ou deux, suivant quand j’aurais fini La horde du contrevent :p Bisous copine !

  2. Pour une fois le synopsis me plaît bien 🙂
    Mais d’un autre côté… S’il ta donné le cafard :/

    • En même temps, il faut pas lire du Cat Clarke si tu veux une lecture légère qui donne la pêche ! xD Mais ses romans sont excellents ! 😀 Déprimants… Mais excellents ! xD

  3. bouchondesbois

    Je pense que je vais passer mon tour sur celui-ci ‘_’ Ton avis un petit peu mitigé fait écho à d’autres que j’ai pu lire 😦

  4. Je connais pas cette auteur mais peut-être est-ce juste toi qui sature, sinon ce n’est pas très gai ? ^^

    • Alors c’est pas gai ça c’est sûr et certain ! XD Je pense que Cat Clarke estime que les bonnes happy end, c’est pour les faibles ! ahaha
      J’étais peut-être pas dans une période avec une bonne disposition pour lire quelque chose de déprimant aussi…
      Mais sinon, c’est une très bonne auteure avec des romans poignants !

  5. Je ne connais pas cet auteur, mais ton avis me donne bien envie de tenter le coup (malgré le côté déprimant). Tu dis que tu as déjà lu d’autres livres de cet auteur. Lequel as-tu préféré ?

  1. Pingback: Perdue et Retrouvée | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :