Scavenger Zoïd, tome 1

scavenger_t1de Paul Stewart
Illustré par Chris Riddell
Editions Milan
269 pages
13,90 €

« Pour les zoïds, les humains sont de la vermine. Ils voudraient nous effacer du paysage. Mais ça n’a pas toujours été comme ça. A l’époque du Lancement, les robots étaient à notre service. Et puis, quelque chose a changé chez eux. Ils sont devenus des zoïde meurtriers. Ce sont eux les maîtres, et nous sommes leur gibier. »
York est un scavenger. Il combat les zoïds, c’est sa mission. Quand ces robots lancent une attaque surprise contre les humains, York parvient à leur échapper. Mais il doit fuir, se cacher. Seul. Dans une inextricable forêt de métal, privé de ses amis et de repères, York devient la proie.

La Saga : 
– tome 1
– tome 2 (à venir)

Un grand merci aux éditions Milan de m’avoir permis de découvrir ce titre !

Je suis agréablement surprise par ma lecture de ce premier tome d’une saga S-F sortie aux éditions Milan le mois dernier ! J’avais très envie de la découvrir car le résumé m’avait interpellé et je dois dire que j’ai passé un super bon moment de lecture.

York est un scavenger. Il combat les zoïds, ces robots qui tentent d’anéantir les hommes de la surface de la Biosphère. Jusqu’au jour où les zoïds attaquent York et ses amis et font de ces derniers des prisonniers. York se lance alors dans une quête pour les sauver et affrontent tous les dangers jusqu’à la zone 17, se faisant au passage des ennemis mais aussi des amis inattendus.

Je vous avoue que ce n’était vraiment pas gagné dès le départ. J’ai eu un peu de peine à rentrer dans cette univers et surtout le comprendre. Fort heureusement, le roman est agrémenter de nombreuses illustrations qui nous permettent de mieux visualiser l’univers de York. Sans elles, j’aurais été vraiment incapable de visualiser ces forêts de tuyaux et les étranges créatures qui peuplent la Biosphère. Au début, j’étais d’ailleurs persuadée que l’action avait lieu sur une Terre abimée par les hommes. Jusqu’à ce que je découvre qu’il y avait un plan de la Biosphère juste avant les premiers chapitres (mais bon il m’a fallu quelques chapitres…). L’univers de cette Biosphère est originale et intéressant. Paul Stewart a créé un bestiaire inédit mis en valeur par les dessins de Chris Riddell.

York est notre personnage principal et je dois avouer qu’il m’a laissé un peu de glace. Je ne l’ai pas détesté, mais il est un peu fade à mon goût. En dehors de York, les autres personnages font des apparitions assez fugaces et je les ai trouvé très stéréotypés ce qui m’a un peu gênée.

Bref, malgré ce petit défaut, j’ai quand même passé un agréable moment de lecture avec ce roman qui a assez titillé ma curiosité pour avoir envie de découvrir la suite ! Un roman de science-fiction jeunesse qui brille par son univers original ! Et qui plaira probablement plus aux jeunes garçons qu’aux jeunes filles !

LIVRE_AGREABLE

Compte pour les challenges : 

À propos de laeti1304

Jeune maman active et trentenaire, j'ai toujours eu des sites ou des blogs à moi ! Grande Fan de Disney, je mets aujourd'hui à profit mon besoin de produire des articles au service de l'univers qui me passionne.

Publié le 28/05/2016, dans 3/5_Livre Agréable, Dès 10 ans, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :