Ce mois-ci c’est… les mangas pour les nuls – Semaine 3 : ma première fois au Polymanga

cemoisci

Après ma viré au Polymanga durant le week-end de Pâques, j’ai eu envie de vous parler manga sur le blog et je vais donc profiter de mon RDV Ce mois-ci c’est… pour vous parler « mangas pour les nuls » car oui, je suis complètement novice dans ce genre que j’ai découvert relativement tard mais que j’aime beaucoup !

Voici le programme :

    1. Les mangas mode d’emploi : définitions et caractéristiques
    2. Les mangas : animes et produits dérivés
    3. Ma première fois au Polymanga à Montreux
    4. Les mangas et moi

On aborde une partie un peu plus personnelle avec ce 3e article du manga pour les nuls va puisque je vais vous parler de ma première fois au Polymanga à Montreux, de ce que j’ai aimé et ce que j’ai détesté.

Vendredi 24 mars 2016, je me lève aux aurores pour rejoindre mon frère et son meilleur ami Brian. Nous nous rendons tous les trois pour la première fois au Polymanga à Montreux. Rendez-vous à 8h à Genève. Je laisse ma Smart dans le parking de Brian et nous prenons sa voiture. 8h15, on s’arrête faire le plein… et là malheur, Brian a oublié son porte-monnaie chez lui. Demi-tour, on a perdu un peu plus d’une demi-heure, mais bon, aux alentours de 8h30, on prend enfin l’autoroute, direction Montreux. Le GPS ne trouvant pas la salle, on a mis le cap sur Montreux Centre et finalement, on a trouvé assez rapidement (il suffisait de suivre les pikachus et les licornes, c’était pas plus compliqué que cela…). Une fois la salle trouvée, il fallait trouver une place de parking : et quelle chance on a eu !!! On a trouvé un place blanche donc gratuite un jour férié, PILE en face de la salle ! On ne pouvait pas trouver plus près…

Et là, en sortant de la voiture, on demande à un gentil staff où se trouve l’entrée, et là, il nous annonce qu’il faut aller au bouuuut de la queue… La queue ? C’est-à-dire ? Vous parlez bien de la queue-qui-longe-les-quais-et-dont-on-ne-voit-pas-le-bout ? Et oui, le gentil staff parlait bien de cette queue là… Autant vous dire que malgré que j’aie déjà payé 66 CHF et qu’on s’est tapé toute la route, je suis à deux doigts de partir… Du coup, on a fait travailler nos trois cerveaux et j’ai finalement eu une idée. Je ne vous en donne pas la teneur car j’ai raconté un petit mensonge pour qu’on évite la queue et vous savez quoi ? Ça a fonctionné ! Alors sur le coup, j’ai eu un peu honte d’avoir raconté un tout petit mensonge pour gruger mais lorsque le soir j’ai vu sur facebook que certaines personnes faisaient la queue depuis 8h30 le matin et ne sont rentrées à l’intérieur qu’à 13h30, j’étais finalement bien contente !

Une fois à l’intérieur, nous avons flâné à travers le 2m2c en essayant de trouver notre chemin et une logique à la salle…

Je voulais absolument rencontrer le Joueur du Grenier, et après presque 1h d’attente, j’ai renoncé… La patience et moi, ça fait 2… Concrètement, nous n’avons pas vraiment participé aux activités quelles qu’elles soient. Trop de monde… Beaucoup trop de monde et tout était terriblement difficile à trouver. Pour vous dire, il nous a fallu au moins 10-15 minutes pour trouver l’endroit de la dédicace du JDG…

En fait, nous avons passé beaucoup de temps à faire du lèche-vitrine qu’autre chose… Nous avons passé pas mal de temps à baver devant les stands de figurines. Il y avait d’ailleurs une magnifique figurine de dragon dont je suis tombée amoureuse… Mais avec laquelle j’ai divorcé lorsque j’ai vu son prix… Finalement, j’ai craqué uniquement sur une figurine de Trunks à offrir à mon chéri.

Là où je me suis lâchée, c’est au village des artistes… plein de petits stands remplis d’artistes plus talentueux les uns que les autres ! Si je m’étais écoutée j’aurais pu acheter absolument TOUT. Heureusement, l’excuse « c’est pas pour moi, c’est pour ma fille », fonctionne assez bien pour ôter toute trace de culpabilité…

J’ai aimé :

  • La salle facile à trouver : j’abuse un peu en disant qu’on l’a trouvée en suivant les pikachus car une fois arrivés dans le centre de Montreux, la salle est très bien indiquée donc très facile à trouver.
  • La gentillesse du « gentil staff » : tous les membres du staff sont tous très souriants et aimables et ça c’est top.
  • L’ambiance : les gens sont déguisés, l’ambiance est bon enfant, c’était vraiment chouette.
  • Les prix abordables : je vous avoue sincèrement que je pensais que les prix seraient gonflés « parce que c’est la Suisse » (et c’est bien connu, en Suisse, on est tous banquiers et on se roule dans nos piscines remplies de billes de 1’000 CHF) mais j’ai trouvé les prix très abordables et raisonnables. J’ai été agréablement surprise
  • Le village des artistes et la gentillesse et le sourire des artistes présents : j’ai passé beaucoup de temps avec les artistes et j’ai fait de belles rencontres, notamment avec Jade Baudain à qui j’ai acheté les 2 premiers tomes de sa saga fantasy Silva, ou encore avec l’artiste Dragibuz et aussi sur le stand où j’ai acheté l’album des aventures de Hanz von Choko et Lady Fraise, les illustrations GoT et un magnifique poster pour ma puce.

Je n’ai pas aimé :

  • La queue à l’entrée : alors oui j’ai triché pour entrer plus vite, oui la queue du vendredi était apparemment exceptionnelle mais j’ai des amis qui y sont allés le samedi et qui m’ont dit « oh ça va on était content on n’a mis que 1h30 pour entrer »… Euh, comment dire, même une queue d’1h30 pour rentrer, je trouve ça abusé !
  • La salle : j’ai vraiment détesté la salle ! Le 2m2c de Montreux est une horrible salle sur plusieurs étages, découpée en deux parties, alors pour s’y retrouver, quelle horreur ! Les espaces sont du coup assez petits, certains endroits n’ont pas de fenêtres et en plus avec le monde, je me suis sentie un peu claustro par moments. Alors oui, le cadre au bord du lac est magnifique… Mais j’aurais eu plus de plaisir dans une salle à plat…
  • La moyenne d’âge : alors oui, bien sûr que c’est un événement pour les jeunes car le public manga est jeune, mais y’a eu des moments où je me suis sentie carrément vieille ! xD
  • Des guests impossible à approcher à moins d’y passer la journée ce qui peut se faire lorsque l’on prend le pass 4 jours mais pour quelqu’un qui y passe seulement la journée, ce n’est même pas la peine d’y penser.

Même si dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment avec mon frère et Brian, je ne sais pas si je retournerai à la prochaine édition du Polymanga… Sauf peut-être s’ils le déplacent à Genève !! 😉

Publicités

Publié le 19/06/2016, dans Ce Mois-ci c'est.... Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. J’adore les mangas et les festivals spécialisés 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :