Death Note, volumes 8 à 13 [Second Cycle et fin de la série]

Deathnote_vol8Scénario de Tsugumi OHBA
Dessin de Takeshi OBATA
Traduit et adapté en français par Myloo Anhmet
Editions Kana
Collection Dark Kana
192 pages en moyenne
6,85 €

Light, un brillant lycéen, découvre le carnet d’un dieu de la Mort. Tous ceux dont le nom y est inscrit sont condamnés à mourir ! Un duel sans merci s’engage entre Light, le justicier, et L, un mystérieux enquêteur. 


Le manga est sorti dans sa totalité en français. Il y a 13 volumes en tout.

volume 1 – volume 2 – volume 3 – volume 4 – volume 5 – volume 6 – volume 7 – volume 8 – volume 9 – volume 10 – volume 11 – volume 12 – volume 13

Attention, cette chronique contient des spoils sur le premier cycle ! Pour pouvoir résumer cette seconde partie et vous parler un peu plus librement d’elle, je suis malheureusement obligée de vous parler de la fin du premier cycle !

Donc si ce manga vous intéresse, je vous invite à quitter cette chronique et à plutôt aller jeter un oeil aux chroniques des volumes précédents !

Donc à la fin du 7e volume et à ma plus grande surprise, L meurt ! Et Light devient L à la tête de la cellule qui tente d’attraper Kira. Sauf que L avait déjà des successeurs, Near et Mello. C’est Near qui prendra la tête du SPK tandis que Mello tombe du côté obscur de la force…

J’avais beaucoup d’espoir sur cette seconde partie. Dans ma chronique des tomes 4 à 7, je vous disais que ce petit jeu du chat et de la souris entre L et Light commençait à me lasser… J’espérais donc une toute nouvelle intrigue avec un fil conducteur différent… Mais… Non… On reprend presque les mêmes et on recommence. Cette fois, Light et Near s’opposent et c’est à celui qui arrivera à faire flancher l’autre le premier. Car Near soupçonne rapidement Light d’être Kira et Light qui est effectivement Kira tente de tout faire pour trouver le véritable nom de Near et voir son visage.

Grosse déception donc au niveau de l’intrigue de ce second cycle. Je me suis vraiment lassée de ces petits face à face constant où chacun expose pendant plusieurs pages pourquoi il est sûr que machin a agit comme ça parce qu’une poule a pondu un oeuf à 00h59 un 29 février alors que c’était la pleine lune et donc, c’est clair que c’est lui Kira…

En ce qui concerne les personnages, j’ai été un peu plus convaincue. J’aime beaucoup la personnalité complexe de Light. Mello ne sert pas à grand chose et fait assez peu d’apparitions donc je n’arrive pas vraiment à me fixer sur lui. Et Near a les capacités de raisonnement de l’ancien L dans un corps et un comportement d’enfant ce qui est parfois un peu déroutant.

En ce qui concerne la fin, il est important de noté que la série se termine au tome 12. Le tome 13 étant simplement un volume complémentaire qui contient plein d’info, des interview des auteurs, une petite histoire plus courte où le Death Note tombe entre les mains d’un jeune garçon de 12-13 ans. Un volume que j’ai lu en travers et qui ne m’a pas apporté grand chose de plus.

Bref, j’ai été un peu blasée par ces derniers tomes, si bien que la fin ne m’a pas vraiment surprise puisque je m’y attendais… Une série qui avait beaucoup de potentiel mais qui tourne finalement beaucoup en rond. Je suis déçue…

MANGA_aimé
MANGA_Graphisme
MANGA_PERSONNAGES
MANGA_pasaimé
MANGA_Intrigue

Publicités

Publié le 05/07/2016, dans Kana, Manga - Je n'ai pas aimé, Mangas, Seinen, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :