Harry Potter and the Cursed Child

harrypotterandthecursedchildde J.K Rowling, John Tiffany & Jack Thorne
Editions Little Brown
330 pages
25,50 €

The eighteen Story, nineteen years later… 
It was always difficult being Harry Potter and it isn’t much easier now that he is an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband, and a father of three school-age children. 
While Harry grapples with a past that refuse to stay where it belongs, his youngest son Albus must struggle with the weight of a family legacy he never wanted. As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth: sometimes, darkness come from unexpected places.

La Saga Harry Potter : 
– tome 1 : Harry Potter à l’école des sorciers
– tome 2 : Harry Potter et la chambre des secrets
– tome 3 : Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban
tome 4 : Harry Potter et la Coupe de Feu
tome 5 : Harry Potter et l’ordre du Phénix
tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la Mort

Alors oui, je n’ai pas su résister à l’appel Harry Potter ! Je suis tombée sur Harry Potter and the cursed child en VO au Portugal et il a malencontreusement sauter dans mes bras alors que je passais devant… Ce n’est pas dans mes habitudes de lire en anglais (alors que c’est à ma portée) mais j’étais obligée de faire une petite exception pour Harry !

J’ai entendu un peu tout et n’importe quoi sur ce « 8e tome », j’avais peur d’être déçue mais j’ai finalement passé un très bon moment avec cette lecture. Dès le départ cependant, j’ai été incapable d’appréhender cette histoire comme une suite de la saga et je pense que c’est finalement ce qui m’a sauvé de la déception. Une nouvelle histoire avec des personnages neuf, même pour ceux que l’on connaissait déjà car 19 ans plus tard, ils ont bien évolué, mais dans un univers connu dont on a les clés. Je n’avais pas d’attentes particulières envers cette histoire et j’ai passé un très agréable moment dans l’univers de ma saga culte.

Le héros de cette histoire est Albus Severus Potter qui a un peu de peine à trouver sa place mais c’est légitime. Il est le fils du célèbre Harry Potter, celui qui a survécu, celui qui a vaincu Lord Voldemort. Albus se sent différent, la communication est compliquée entre le père et son fils et ce n’est pas son arrivée à Poudlard qui arranger les choses.

Je n’ose pas trop parler de cette pièce de théâtre car j’ai peur d’en dire trop du coup. Beaucoup d’encre a déjà coulé en ce qui concerne cette pièce, que ce soit à cause du choix des acteurs qui jouent les personnages ou encore sur la blogosphère depuis la sortie du livre de la pièce. Finalement, ça ne sert pas à grand chose que je vous parle en long et en large de l’histoire car beaucoup de choses ont déjà été dites, je me contenterai donc de vous parler de mon ressenti.

J’ai trouvé Harry Potter and the Cursed Child beaucoup plus sombre et mature que la saga Harry Potter. L’histoire est beaucoup moins légère, moins enfantine.

J’ai eu un peu de peine à m’attacher aux personnages. Je ne saurais pas dire si le problème vient réellement de l’histoire et des personnages en soit… Je pense que ça pourrait aussi venir du fait que 1) même si je suis assez à l’aise avec l’anglais, je n’ai pas la même sensibilité qu’avec le français et que 2) c’est une pièce de théâtre où il n’y a donc que des dialogues et quelques didascalies. Malgré cela, j’ai adoré découvrir Harry, Ron et Hermione en tant qu’adultes actifs ayant des familles, des enfants à gérer… C’était assez amusant. J’ai aussi beaucoup aimé retrouver Drago Malefoy qui a confirmé tout ce que j’ai toujours pensé de lui.

 J’ai trouvé l’histoire en elle-même originale et bien pensée. Je ne veux pas en dire trop mais j’avais été marquée par la mise en garde de Dumbledore à Harry à propos des Retourneurs de Temps et des conséquences désastreuses sur les sorciers qui avaient joué avec le passé et je dois dire que j’ai été ravie de pouvoir découvrir « en vrai » le genre de conséquences dont il parlait !

Bref, j’ai passé un bon moment avec Harry Potter and the Cursed Child. Ce n’est pas le coup de coeur de la saga originelle mais c’est tout de même une très bonne lecture dans un univers cher à mon coeur  !

LIVRE_GENIAL

Compte pour les challenges :

Publicités

Publié le 11/09/2016, dans 4/5_Livre Génial, Fantastique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. bouchondesbois

    Coucou ma belle ❤ Fiou, celui-ci, je l'ai acheté dès sa sortie… Et je ne l'ai toujours pas lu, pas biiien ! Il faut absolument que je m'y mette, mais j'avoue que j'appréhende un peu. Ta chronique me rassure ❤

  1. Pingback: Challenge de l’été 2016 – le Bilan | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :