La Confrérie de la dague noire, tome 10 : l’amant ressuscité 

laconfrériedeladaguenoire_t10de J.R. Ward
Traduit de l’anglais par Eléonore Kempler
Editions Milady
Collection Bit Lit
817 pages
9,90 €

Depuis la mort de sa shellane, Tohrment est dévasté. Alors que la Confrérie fait face à une nouveau clan de vampires dont le dessein est de s’emparer du trône du Roi aveugle, un ange déchu aux intentions mystérieuses ramène Tohr auprès de ses frères. Mais celui-ci souhaite ardemment se venger. Lorsque sa bien-aimée lui apparaît en rêve – piégée dans un enfer glacé -, il se retourne vers l’ange en espérant la sauver. Or, quand ce dernier lui explique qu’il doit apprendre à en aimer une autre pour libérer sont ancienne compagne, Tohr comprend qu’ils sont tous condamnés.

La Saga :
– tome 1 : l’amant ténébreux
– tome 2 : l’amant éternel
– tome 3 : l’amant furieux
– tome 4 : l’amant révélé
– tome 5 : l’amant délivré
– tome  6 : l’amant consacré
– tome 7 : l’amant vengeur
tome 8 : l’amant réincarné
tome 9 : l’amant déchaîné
– tome 10 : l’amant ressuscité
 tome 11 : l’amant désiré
– tome 12 : l’amant souverain
– tome 13 : l’amant des ombres

Un nouveau tome de la Confrérie de la Dague noire terminé ! ça faisait longtemps que je n’avais plus remis le nez dans cette saga  (ne me demandez pas pourquoi…) et moi qui avait très peur de ne pas réussir à me remettre dedans, j’ai été suprise par la facilité avec laquelle je me suis replongée dans cette saga ! Comme d’habitude, j’ai passé un excellent moment et je trépigne d’impatience de lire la suite !

Dans ce tome, notre personnage principal est Tohr. Tohr est un membre important de la Confrérie que l’on voit souvent depuis le début de la saga mais qui n’avait pas encore un tome qui lui soit dédié ! D’autant plus qu’on sait déjà plein de chose sur lui, que son histoire nous a déjà touché ! Il était très proche d’Audasz, le père biologique de John Matthews, il a adopté ce dernier avec sa femme Wellsie et cette dernière a été froidement assassinée d’une balle dans la tête alors qu’elle était enceinte. C’est donc un Tohr bien mal en point que nous découvrons au début de ce tome.

Les intrigues sont comme d’habitude multiples : nous avons l’histoire de Tohr, de son crush potentiel, PersOnne qui n’est autre que la mère de Xhex, mais aussi de John et Xhex,  sa toute fraîche shellane, qui rencontrent leurs premières crises de couple et nous avons même quelques chapitres dévolus à Vhif et ses problèmes de coeur !

La Confrérie rencontre un nouveau problème : une bande de vampires arrivés tout droit de l’Ancien Monde (soit l’Europe, je suppute…) tente de discréditer le Roi Aveugle auprès de la glymera afin de mettre son propre chef à la tête de la société vampirique. C’est ce que j’aime dans cette saga. Même si le problème des éradiqueurs est toujours présent, l’auteur sait renouveler son intrigue pour nous proposer de nouvelles choses et de nouveaux retournements de situation ce qui fait que, même si c’est déjà le 10e tome, je ne me lasse absolument pas de cette saga !

Ce tome m’a particulièrement touché. Si dans le début de la saga, Tohr avait l’air d’être un roc, la perte de sa shellane l’a complètement détruit. Il n’est plus que l’ombre de lui-même. J’ai aimé la manière dont lui et John tente de se réapprivoiser. Mais j’ai aussi aimé la manière dont est abordée toute la thématique du deuil.

Bref, un tome excellent avec lequel j’ai passé un excellent moment et qui me donne envie de me plonger dans le tome suivant très très vite !

LIVRE_GENIAL

Publicités

Publié le 09/10/2016, dans 4/5_Livre Génial, Bit-Lit, Milady, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. La confrérie est une série que j’apprécie tout particulièrement. Ce tome n’est pas mon préféré mais il est vraiment sympa.

  2. Coucou ! Je vois fréquemment cette série et elle m’intrigue de plus en plus, j’aimerais bien tester le tome 1 un de ces jours.

  3. Ta chronique me rappelle que je n’ai pas lu ni acheté le sixième tome donc hop dans la wish-list du mois.

  1. Pingback: La Confrérie de la dague noire, tome 11 : l’amant désiré (Mini-Chronique) | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :