Les Vivants, tome 2 : Les Proies

lesvivants_t2de Matt de la Pena
Traduit de l’anglais par Emmanuel Palha
Editions Robert Laffont
Collection R
421 pages
17,90 €

Steward sur un luxueux navire de croisière le temps d’un été, Shy a miraculeusement survécu à un énorme tremblement de terre et au tsunami qui a suivi. Il a également réchappé au virus le plus mortel que l’humanité ait jamais connu. 
Lorsque Shy, Carmen, Cireur et Marcus arrivent en vue des côtes californiennes, le calvaire semble toucher à sa fin. Mais c’est sans compter sur les gangs qui ont pris le contrôle d’un Etat dévasté par le séisme et la maladie : de rescapés, Shy et ses amis deviennent… des proies.

La Saga : 
– tome 1
– tome 2 : Les Proies

Tout comme le premier tome, cette suite avait tout pour me plaire : de la survie, des gens qui deviennent fous, un petit complot… Mais je n’ai pas croché… Je n’ai pas réussi à m’attacher au personnage, je me suis un peu ennuyée… Bref, cette saga ne me laissera pas un souvenir impérissable…

Dans ce tome, nous retrouvons Shy et ses amis qui ont réussi à s’échapper de l’île où tous les survivants ont été assassinés froidement et arrivent bientôt en vue des côtes californiennes. Mais ils ne sont pas au bout de leurs peines. Shy and co découvrent un continent dévasté par le tremblement de terre et une population sensiblement réduite et surtout, des villes sous la coupe des gangs.

Comme je l’ai dit, je n’ai pas accroché aux personnages. Je n’ai pas grand-chose à leurs reprocher. Je n’ai même rien de particulier à leurs reprocher… Mais ils m’ont carrément laissée de marbre. Ils manquent cruellement de profondeur…

Si j’avais reproché au premier tome sa prévisibilité, j’avoue que je ne peux pas en dire autant de ce tome. Il se passe pas mal de choses, la trame s’est un peu moins dévoilée facilement mais ça n’aura pas suffit à susciter mon intérêt.

Bref, les Vivants est une saga sympa mais que j’oublierai vite et sans aucun regret. Je n’ai pas été très emballée, même si je n’ai pas détesté… Je pense qu’elle peut plaire parce qu’elle n’a pas non plus de gros défauts rédhibitoires… C’est plus une histoire de feeling personnel à mon avis.

Publicités

Publié le 05/12/2016, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :