Archives du blog

Le Teaser du Vendredi #64 : Everything Everything

Teaserduvendredi
Pour ceux qui me suivent depuis un moment, vous aviez pu découvrir mon RDV du Teaser du Vendredi sur l’ancienne plate-forme du blog. Ce RDV était un peu passé à la trappe par manque de temps, mais j’ai eu envie de le reprendre ! C’est reparti 😀

Bienvenue sur mon Teaser du Vendredi. Pour ce rendez-vous, je me suis (largement) inspirée du Teaser Tuesday de MizB de Should be Reading et de l’extrait qui fait envie d’Aranae de La Plume ou la Vie pour faire quelque chose de légèrement différent.

Pour ce Teaser du vendredi :

– je prendrais une des lectures du moment ou que je viens de terminer
– j’ouvrirais ensuite une page au hasard
– et je choisirais quelques lignes qui me plaisent qui éviteront les spoils, bien entendu.

OU

– si un passage dans un livre me plaît particulièrement, c’est moi qui choisit ^^

____________________________________

CouveOK.indd– Je ne suis pas amoureuse. Je ne peux pas être amoureuse.
– Et pourquoi pas?
– À quoi ça m’avancerait ? dis-je en levant les bras au ciel. Moi amoureuse, ce serait comme un critique gastronomique sans papilles gustatives! Ce serait comme être un peintre daltonien! ce serait comme….
– Prendre un bain de minuit toute seule.
Là je ne peux m’empêcher d’éclater de rire.
– Exactement. Aucun intérêt.
– Pas aucun intérêt , enchaîne-t-elle en me dévisageant d’un air sérieux. Ce n’est pas parce que tu ne peux pas « tout » expérimenter que tu ne dois « rien » expérimenter.

Everyting Everything de Nicola Yoon

Everything Everything

CouveOK.inddde Nicola Yoon
Traduit de l’anglais par Éric Chevreau
Editions Bayard
360 pages
16,90 €

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. 
Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Une immense merci aux éditions Bayard de
m’avoir permis de découvrir ce roman

Lire la suite