Archives du blog

Uglies, tome 4 : Extras

Scott Westerfeld
Traduit de l’anglais par Guillaume Fournier
Editions Pocket
Collection Pocket Jeunesse (PKJ)
7,70 €
431 pages

Dans le monde de l’extrême beauté, seule compte la célébrité.
Plusieurs années se sont écoulées depuis que la rebelle Tally a renversé le système des Uglies, des Pretties et des Specials. Sans castes, le monde connaît une véritable renaissance, sous le regard de millions de caméras. La société n’est plus qu’une gigantesque émissions de télé-réalité.
Une chose n’a pourtant pas changé : les moins de seize ans sont interdits en ville. Surtout quand on est une Extra comme Aya, une anonyme au rang facial ridicule. Sa seule chance de s’arracher à la médiocrité : claquer sur le nouveau réseau une histoire inouïe et… dangereuse.

La Saga :
– tome 1 : Uglies
– tome 2 : Pretties
– tome 3 : Specials
– tome 4 : Extras

Lire la suite

Uglies, tome 2 : Pretties

Scott Westerfeld
Traduit de l’anglais par Guillaume Fournier
Editions Pocket Jeunesse
392 pages

Dans le monde de l’extrême beauté, la perfection ne protège plus.

Tally est enfin devenue sublime. Tout le monde l’apprécie et son petit copain est craquant. Mais au coeur de cette ville de fête, de luxe high-tech et de liberté, perce un sentiment de malaise, Un jour, Tally relit un message, écrit de sa propre main lorsqu’elle était Ugly… Les souvenirs reviennent : sous la beauté parfaite et le bonheur absolu, des Pretties se cache une effroyable vérité.

Désormais pour Tally un choix cruel s’impose : oublier cette vérité ou fuir la cité et sauver sa peau. 

La Saga :
 tome 1 : Uglies
tome 2 : Pretties
– tome 3 : Specials
– tome 4 : Extras

Mon avis sur ce second tome de la saga Uglies est assez difficile à écrire pour moi… Je ne dis pas que je n’ai pas aimé ! Au contraire, j’ai beaucoup apprécié de tome même si certaines choses m’ont un peu dérangé. Je m’explique…

Pemière chose, j’ai eu du mal à percuté que ce livre est la suite du premier tome. Tally est tellement différente, tant physiquement que psychologiquement, que mon cerveau avait vraiment du mal à faire la corrélation avec le premier tome. D’autant plus que l’univers dans lequel elle évolue est totalement différent et que l’on ne retrouve pas vraiment de personnages du premier tome… Ou on les retrouve mais ils sont tellement différents que c’est comme découvrir de nouveau personnages. Du coup, j’ai été un peu déstabilisée

En dehors de cela, l’histoire de ce tome est très riche en rebondissements et surtout en action ! La quête « d’intensité » de Tally ne nous laisse que peu de répit et j’ai trouvé celà très plaisant !

J’ai beaucoup aimé découvrir l’ambiance de Prettyville ! C’était quelque chose que j’attendais avec impatience et je n’ai pas été déçue ! Les descriptions qui en sont faite sont vraiment vivantes et permette réellement de se projetter dans l’histoire.

La fin du tome est tout simplement renversante et laisse présager un 3e tome riche en émotions ! Malgré mon petit soucis de départ, j’ai passé un très bon moment de lecture !

LIVRE_GENIAL

Uglies, tome 1

Scott Westerfeld
Traduit de l’anglais par Guillaume Fournier
Editions PKJ Jeunesse
427 pages
7.60 €

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s’apprête à subir l’opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n’aura plus qu’une préoccupation, s’amuser… Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l’entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu’un secret d’État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?

La Saga : 
– tome 1 : Uglies
– tome 2 : Pretties
– tome 3 : Specials
– tome 4 : Extras

Tally est une Ugly. Âgée de presque 16 ans,  elle attend avec impatience l’Opération qui lui permettra d’intégrer la caste des Pretties. Les Pretties vivent à Prettyville : ils se contentent de faire la fête, sans se soucier de rien en dehors de leur popularité ou de leur apparance. Car les Pretties sont beaux. Ils sont subit l’Opération qui a gommé leurs imperfections, tous ces petits défauts qui rendent uniques. Les Pretties sont physiquement parfait. À la veille de son anniversaire, Tally découvre l’existance de la Fumée par le biais de Shay, sa meilleure amie. Le Fumée est un camps rebelle où les gens sont, vivent, vieillisement et meurent Uglies. Une abomination pour Tally. Alors qu’elle refuse d’accompagner son amie Shay dans un premier temps, Tally se retrouve malgré elle dans la nature, forcée de rejoindre la Fumée si elle veut pouvoir accéder à son voeux ultime, devenir Pretty. Là-bas, elle découvre la vie au camps, à la dure dans la nature. C’est là-bas également qu’elle fait la connaissance du mystérieux David…

Comme vous commencez à la savoir, je suis totalement fan des dystopies ! Et celle-ci ne fait pas exception à la règle ! Dans le monde de Tally, le monde est divisé en 2 : les moches et les beaux, les Uglies et les Pretties. Tally est Ugly. Elle est moche et profite de ses dernières semaines à Uglyville pour faire un max de bêtises, comme tout bon Ugly qui se respecte. Elle attend impatiemment son anniversaire pour enfin entrer dans la vraie vie et devenir Pretty. Uglies est une dystopie que je trouve très rude par son sujet. Les individus de cette communauté ont subit un lavage de cerveaux incroyable qui les conduit à détester leur physique. Au final, Tally m’a fait pensé à toutes les adolescentes de notre époque qui sont obnubilées par les canons de beauté actuels.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Tally car elle évolue énormément entre la première et la dernière page. D’abord obsédée par son opération, elle découvre un autre monde et une nouvelle façon de penser. Elle gagne beaucoup en maturité au fil du récit. À l’opposé, Shay, sa meilleure amie avait tout de suite eu ma sympathie de part sa liberté de penser mais plus les pages défilait, et plus son comportement de gamine capricieuse m’agaçait.

Uglies est une dystopie originale et très plaisante à lire. J’ai aimé cette critique flagrante des dictats des canons de beauté. C’est un sujet qui fait réfléchir tout en étant extrêment divertissant.

LIVRE_GENIAL