Fake ! Fake ! Fake !

fakede Zoë Beck
Traduit de l’allemand par Nelly Lemaire
Editions Macadam
Collection Milan
218 pages
12,50 €

Edvard, 14 ans, mal dans sa peau, se crée un profil sur Facebook pour séduire Constance : Jason, un Américain en voyage scolaire en Allemagne. De plus en plus éprise de Jason, Edvard fait mourir son personnage virtuel d’une erreur médicale créant un véritable soulèvement, mobilisant les internautes face à cette injustice. Mais Edvard reste toujours ignoré de Constance.

Un grand merci à Elodie et à la collection Macadam
de m’avoir permis de découvrir ce roman !

J’ai passé un moment très agréable avec Fake ! Fake ! Fake ! J’aime de plus en plus ces romans sous forme de journal intime et même si je ne suis plus une adolescente depuis quelques années maintenant, j’aime bien retourner dans cette période.

Edvard est un ado au physique atypique et assez peu sûr de lui. Il n’a d’yeux que pour Constance, LA fille populaire de l’école, mais celle-ci l’ignore complètement. Alors, Edvard se crée un profil Facebook de rêve. Il est un jeune et bel américain en échange en Allemagne. Constance est rapidement sous le charme. Lorsque les choses deviennent un peu trop sérieuses, Edvard décide de faire mourir son personnage des suites d’une erreur médical. Ce qu’il ignore, c’est qu’un immense élan d’indignation, puis de solidarité va naître sur la toile…

Edvard est un personnage attachant qu’on a envie de protéger de la méchanceté de ses camarades. Il est drôle, sincère et a un grand coeur. Il a quelques amis qui sont adorables. Même si la psychologie des personnages est assez peu poussée, et qu’ils restent un peu clichés par moments, on aime les aimer (et on aime détester ceux qui persécutent Edvard).

J’ai aimé que le roman ne tourne pas uniquement autours du mensonge d’Edvard et de son personnage fictif. Il y a une véritable intrigue et j’ai adoré les chapitres où Edvard se bat pour une cause qui lui tient à coeur. A la mort de son double amélioré virtuel, même si les choses prennent une ampleur hallucinante (d’abord la création d’une page Facebook de soutien, la nombre de like qui enfle de plus en plus, des journalistes qui s’intéressent à l’affaire, des infirmières qui prétendent avoir accompagné le jeune homme dans ses dernières heures, la création d’une association, la recherche de dons et j’en passe et des meilleures) Edvard prend le tout avec beaucoup de détachement tant il est accaparé.

J’ai aimé que la fin se termine bien (adepte drames à la Cat Clarke, passez votre chemin !) car la leçon est bonne : Edvard va se servir de sa « bêtise » pour faire une bonne action. L’auteur aurait pu tourner son histoire d’une manière plus dramatique mais tout reste léger et amusant et je dois dire que ça m’a tout à fait convenu comme ça. Edvard n’est qu’un ado mal dans sa peau qui va se créer une vie pour exister aux yeux d’une fille et son histoire est très touchante.

Bref, ce n’est pas un coup de coeur mais c’est une lecture vraiment très sympa, avec des personnages attachants et une intrigue tout en légèreté ! J’adopte ! 🙂

LIVRE_GENIAL

Compte pour les challenges :



Publicités

Publié le 14/01/2016, dans 3/5_Livre Agréable, Dans ma bibliothèque, Macadam, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Il me donnait très envie aussi ! J’avais essayé de le gagner en concours mais j’ai perdu…Tu est la seule à me porter chance :p

  2. C’est vrai que c’est bien les livres sous forme de journal intime… ça nous donnes l’impression d’être près de l’héroïne du livre!

  1. Pingback: Bilan du mois de Janvier 2016 | Des Livres en Pagaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :